Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 21/11/2021 20h00

Transcription

Raphaël Delvolve : Bonsoir à tous et bienvenu dans le Journal en français facile. Bonsoir Sébastien Duhamel.
 
Sébastien Duhamel : Bonsoir Raphaël, Bonsoir à tous.
 
RD : Des élections au Venezuela aujourd'hui. Des élections municipales et régionales marqué par le retour de l'opposition. C'est aussi une occasion pour de jeunes vénézuéliens de voter pour la première fois.
 
SD : Nous évoquerons aussi ces tensions. Ces tensions diplomatiques entre la Chine et la Lituanie. Pékin revoit ses relations avec Vilnius. Au cœur du conflit, la reconnaissance de Taïwan.
 
RD : Bitcoin City. Une ville du future devant prochainement voir le jour au Salvador. Une localité uniquement financée par la crypto-monnaie la plus connue du monde. La ville devrait ressembler à une zone franche, une zone sans impôts. Anne Verdaguer nous expliquera à quoi ça sert.
 
SD : Et puis enfin le football. Dans un an ce sera la Coupe du Monde au Qatar. La compétition organisée pour la première fois au Moyen Orient sera très particulière. Elle sera jouée en hiver pour éviter les fortes chaleurs. Cela risque cependant de bouleverser les préparations des différentes équipes.

-----
 
SD : Des élections de maires et de gouverneurs aujourd'hui au Venezuela.
 
RD : Des scrutins marqué par le retour des candidatures de membre de l'opposition. Cela faisait 4 ans qu'ils ne participaient plus aux élections pour dénoncer le régime du président Nicolas Maduro. Lorsque l'on refuse de participer à des évènements officiels, en français on parle de boycott. Alors pour les élections de ce dimanche, peu de participants. Néanmoins, de jeunes vénézuéliens en ont profité pour voter pour la première fois. C'est le cas de Diana, elle a 19 ans et elle été interrogé par notre journaliste Stefanie Schüler.
 
« C’était une expérience très chouette. Tout ce processus de vote est nouveau pour moi. Mais si c’est pour obtenir un changement, il faut y aller. Je veux un pays qui respecte les droits, nos décisions et nos idéaux. Je veux un pays où je ne dois pas avoir peur de sortir dans la rue, parce qu’actuellement il y a beaucoup d’insécurité au Venezuela. Et donc si on pouvait changer tout ça, l’avenir des Vénézuéliens serait meilleur. Nous sommes la jeunesse du pays. Notre participation au vote peut faire la différence ». Pensez-vous que beaucoup de primo-votants comme vous se mobiliseront aujourd’hui ? « Je ne sais pas si tous les jeunes vont aller voter aujourd’hui. Certains de mes amis, qui ont le même âge que moi, n’ont pas réussi à s’enregistrer le moment voulu. Beaucoup d’entre eux n’ont pas pu y aller parce que les enregistrements n’étaient ouverts que quelques jours, une semaine tout au plus. De nombreux jeunes ne vont pas pouvoir voter aujourd’hui parce qu’ils n’ont pas réussi à s’enregistrer. Donc je ne sais pas combien de primo-votant il y aura aujourd’hui effectivement. Mais j’espère qu’ils seront nombreux ! »
 
SD : Et puis ce dimanche sur le continent sud-américain une autre élection aujourd'hui. La présidentielle au Chili.

RD : Élection importante, 2 ans après des grandes manifestations contre les inégalités. Le président Sortant Sebastian Piñera, n'est pas candidat, il n'a pas le droit de se représenter après avoir fait 2 mandats. Deux favoris pour ce premier tour, le candidat de gauche Gabriel Boric et le candidat d'extrême droite, José Antonio Kast.
 
SD : Et puis en Bulgarie, il n'y a pas de suspens à l'issue du deuxième tour de la présidentielle aujourd'hui.
 
RD : Non selon les premières estimations, les premiers chiffres du vote. Le sortant Roumen Radev obtient une large majorité, entre 63 et 65% des voix. Il faut toutefois préciser que le président n'a pas beaucoup de pouvoir en Bulgarie.
 
SD : Au Soudan, le retour d'Abdallah Hamdok au poste de Premier ministre.
 
RD : Oui c'est le résultat d'un accord conclut avec les autorités à l'origine du coup d'État du 25 octobre. Cette décision n'apaise cependant ni la contestation ni les tensions au Soudan. De nouvelles manifestations pour réclamer le départ des militaires du pouvoir ont eu lieu ce dimanche. Un adolescent de 16 ans a été tué par balles. On compte 41 morts parmi les manifestants depuis le coup d'État.
 
SD : De fortes tension entre la Chine et la Lituanie. Les autorités chinoises diminuent l'importance de leur relations diplomatiques avec les autorités lituaniennes.
 
RD : Oui les relations sont désormias limitées au rang de « chargé d'affaire ». La Chine prend cette décision car elle n'accepte pas le fait que la Lituanie accorde à Taïwan le droit d'être représenté dans sa capitale, Vilnius. Taïwan a une sorte d'ambassade en Lituanie depuis jeudi. Taïwan est un territoire revendiqué par la Chine. Les précisions de Cléa Broadhurst.
 
Depuis juillet, les relations entre la Chine et la Lituanie se détériorent autour de la question de Taiwan. Vilnius a ouvert la première ambassade taïwanaise en Europe depuis 18 ans, provoquant la colère de Pékin qui considère cela comme un affront à sa « souveraineté et aux normes fondamentales des relations internationales ». La Chine s’offusque de l’utilisation par Vilnius de l'appellation « bureau de représentation de Taïwan » qu’elle considère comme un écart diplomatique important : pour Pékin, c’est l’abandon de l'engagement politique pris lors de l'établissement de relations diplomatiques avec la Chine, en référence à la « politique d'une seule Chine ». Pékin revendique en effet l'île démocratique autonome comme faisant partie de son territoire et a juré de la reprendre un jour, par la force si nécessaire. La Chine s'oppose d’ailleurs à toute utilisation officielle du mot « Taïwan », de peur de conférer un sentiment de légitimité internationale à l'île démocratique autonome. En réponse à l’affront lituanien, Pékin a interrompu la circulation des trains de marchandises à destination de la Lituanie, mis en difficulté des entreprises lituaniennes exportatrices de produits laitiers et a cessé de délivrer des permis d'exportation de produits alimentaires.
 
RD : De nouvelles manifestations violentes en Guadeloupe. C'est un territoire français d'outre-mer, c'est à dire qu'il appartient à la France mais qu'il est séparé du territoire principal par la mer. Des manifestations contre l'obligation de se faire vacciner contre le Coronavirus quand est soignants, ont lieu sur l'ile depuis plusieurs jours et sont de plus en plus violentes. Ainsi, des renforts de policiers et de gendarmes ont été envoyé là-bas. Il s'agit d'une cinquantaine d'agents issu d'unité d'élite, le GIGN et le RAID.
 
SD : Parlons d'économie à présent. Le Salvador a fait du Bitcoin une monnaie officielle, il y a deux mois.
Nouvelle étape hier soir, avec le lancement d'un projet de ville entièrement basé sur le Bitcoin, la plus puissante des crypto-monnaies.
 
RD : Oui le président Nayib Bukele, l'a annoncé. Cette future ville n'aura pas de revenu, pas de taxes sur la propriété, sur le capital ou encore les charges sociales. Une sorte de zone franche, la première du genre dans le monde puisqu’elle aura pour seule monnaie le Bitcoin. Anne Verdaguer, a quoi ça sert cette ville Bitcoin ?
 
L'idée est de faire du Salvador « le centre financier du monde » ou « le Singapour de l'Amérique latine », c'est le directeur stratégie de Block Stream, qui le dit, une société canadienne qui a orchestré avec les autorités salvadoriennes ce projet un peu fou de « ville bitcoin ». La comparant à Alexandrie, le président salvadorien Nayib Bukele a décrit « Bitcoin City » comme une ville circulaire, avec un aéroport, des zones résidentielles et commerciales, et une place centrale conçue pour ressembler à un symbole Bitcoin vu du ciel. La ville sera construite dans la région de La Union non loin d’un volcan, le Salvador mise sur l’énergie géothermique. Aucune taxe n'y sera prélevée sauf la TVA, la taxe sur la valeur ajoutée qui financera des obligations pour un montant d’un milliard de dollars qui serviront en partie à construire la ville, l'autre moitié servira à acheter encore plus de bitcoins. Dans un pays où une partie de la population a manifesté pour dire son rejet de cette monnaie très volatile, les projets se multiplient. 20 écoles pourraient être construites avec les bénéfices réalisés grâce au bitcoin. La cryptomonnaie a atteint en octobre son plus haut historique à 66 000 dollars pour 1 bitcoin. Anne Verdaguer.
 
SD : Dans 1 an, la coupe du monde de football au Qatar.
 
RD : Dans pile 1 an et elle aura donc lieu en hiver. De quoi perturber les habitudes des joueurs, Simon Bourtembourg.
 
Que de bouleversements pour les joueurs qui prendront part à la Coupe du monde au Qatar. Pour la première fois, la compétition est déplacée en hiver pour éviter la chaleur écrasante de l'été. Conséquence :  la saison 2022-2023 s'annonce particulièrement lourde. Un exercice étalé sur quasiment un an avec, au milieu, un Mondial au Qatar du 21 novembre au 8 décembre. On craint déjà le pire pour l'intégrité physique des joueurs internationaux. Ce calendrier jamais vu aura évidemment un impact important sur la préparation de la Coupe du monde. Les internationaux ne seront libérés par les clubs qu’une semaine avant le début de la compétition. Impossible donc pour Didier Deschamps d’organiser un match amical. La traditionnelle préparation tactique sera quasiment réduite à néant. Malgré ces circonstances inédites, les bleus tenteront de conserver leur titre de champion du monde.

Article publié le 21/11/2021

RFI - Radio France Internationale