Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 10/12/2021 20h00

Transcription

Merci d'écouter Radio France Internationale en direct de Paris où il est 21 heures.

François Bernard : Bonsoir, il est l'heure de votre Journal en français facile et c'est Sylvie Berruet qui le présente avec moi ce soir, bonsoir Sylvie. 

Sylvie Berruet : Bonsoir à tous.

FB : Dans l'actualité de ce vendredi 10 décembre. Le nouveau chancelier allemand Olaf Scholz fait son entrée sur la scène européenne à Paris et à Bruxelles.
   
SB : En Inde, les agriculteurs mettent fin à leur mouvement contre la réforme agricole de Modi.

FB : La justice britannique annule en appel le refus d'extrader le fondateur de Wikileaks, Julian Assange vers les États-Unis.

SB : Un journaliste russe Dimitri Mouratov et une journaliste philippine Maria Ressa ont tous deux reçu le prix Nobel de la paix 2021. 

-----

FB : Le nouveau chancelier allemand Olaf Scholz a déjeuné aujourd’hui avec Emmanuel Macron à l’Élysée. De nombreux dossiers attendent le nouveau duo franco-allemand. 

SB : Parmi les questions diplomatiques urgentes, la situation de l’Ukraine qui est sous menace d’une invasion de la Russie. 

FB : Suite à l’entretien du président américain, Joe Biden, avec le président russe Vladimir Poutine sur le sujet, les deux dirigeants ont réaffirmé leur volonté de poursuivre le travail de médiation dans ce conflit. Les détails avec Juliette Gheerbrant.

La situation est préoccupante et tout doit être fait pour éviter une escalade des tensions en Ukraine, a rappelé le président français. Emmanuel Macron a souligné qu’européens et américains s’étaient concertés avant et après la conversation entre Joe Biden et Vladimir Poutine.  Et il a réaffirmé l’importance de la médiation franco-allemande, comme l’a fait également le chancelier allemand Olaf Scholz. « C’est une bonne chose que le président américain se soit entretenu avec le président russe sur cette question et nous continuerons à développer nos activités pour garantir à l'Ukraine des perspectives favorables.  Il existe déjà une bonne base pour cela, et qui doit être réactivée et jouer un rôle pour l'avenir : c’est la coopération au format Normandie. » Les discussions en format réduit se poursuivront dès la semaine prochaine :  Olaf Scholz et Emmanuel Macron vont en effet rencontrer le président ukrainien Vlodymir Zelenski à Bruxelles mercredi 15 en marge d’un sommet européen.

FB : Un revers pour l'Union Européenne. La Finlande a choisi l'avion de combat américain F-35 pour renouveler sa flotte. Ce choix était attendu. Il se fait notamment au détriment du Gripen du Suédois Saab et du Rafale du Français Dassault. 

SB : C'est le plus important contrat d'armement de l'histoire de la Finlande.

FB : Le fondateur de Wikileaks Julian Assange est emprisonné depuis 2 ans au Royaume-Uni après 7 années enfermé à l'ambassade d'Équateur. Les États-Unis demande qu'il soit jugé chez eux et remporte une bataille aujourd'hui.

SB : La Haute Cour britannique a annulé une décision qui s'opposait à son extradition vers les États-Unis. 

FB : Du coup la justice britannique devra de nouveau statuer sur son extradition (son renvoi aux États-Unis). Pour Amnesty International, il s'agit d'une parodie de justice et d'une décision très inquiétante. C'est ce qu'explique Katia Roux, d'Amnesty International France. Elle répond à Véronique Gaymard.

[Transcription manquante]

FB : Katia Roux, d'Amnesty International. Propos recueillis par Véronique Gaymard.

Les agriculteurs indiens ont décidé hier de lever leurs campements installés depuis plus d’un an autour de New Delhi. 

SB : Des dizaines de milliers de fermiers de tout le nord de l’Inde étaient ainsi rassemblés et bloquaient de grandes artères d’entrée dans la capitale indienne. 

FB : Ils protestaient contre trois lois de libéralisation de l’agriculture. Le gouvernement a finalement cédé et le Parlement a voté le retrait de ces lois la semaine dernière. 

SB : Les paysans s’organisent maintenant pour rentrer chez eux.

FB : Écoutons ce reportage dans l’un de ces camps, de notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis.

Le camion est rempli à ras bords de lits et d’étagères, et ce n’est que le début pour ces volontaires de United Sikhs, une association qui a prêté main forte aux agriculteurs. Nous avons fourni tout le matériel essentiel, depuis les brosses à dents jusqu’aux machines à laver. Nous avons déjà rempli trois camions à la frontière de Singhu (prononcer SINGHOU), et ici c’est le deuxième que nous remplissons. Des dizaines de tentes s’élèvent encore sur ce camp de Ghazipur, installé sur l’autoroute de l’est de Delhi. Un vrai village, avec ses échoppes de distribution de nourriture ou d’habits et ses maisons improvisées. Dervinder Singh, venu de l’uttarakhand, à 200 kilomètres de là, vit depuis un an dans une remorque couverte et aménagée. Nous avons souffert du froid et des inondations. Le gouvernement nous a traité de parasites ou de terroristes, mais nous sommes restés unis et nous avons gagné. Son tracteur arrivera de chez lui ce week-end, pour emporter cette maison. Mais il fera ce chemin du retour avec une certaine rancœur. Ce gouvernement cherche seulement à nous diviser. Les agriculteurs l’ont compris et nous voulons le changer maintenant. Environ 700 fermiers sont morts durant ce mouvement.

FB : Dimitri Mouratov avait déjà reçu plusieurs distinctions pour son combat en faveur de la liberté d'expression. 

SB : Le co-fondateur et rédacteur en chef de Novaïa Gazeta a reçu aujourd’hui à Stockholm le prix Nobel de la paix. 

FB : Dans son discours à Oslo, il a dénoncé l'agression de la Russie contre l'Ukraine, l’ex-président Loukachenko armant les migrants où la torture en prison. Mais aussi la répression contre les journalistes. Écoutons Dimitri Mouratov.

« Il y a un proverbe en russe, en anglais et dans d'autres langues qui dit "les chiens aboient, et la caravane passe." Une des lectures de ce proverbe est que rien ne peut entraver la progression d'une caravane. Le gouvernement dit parfois la même chose avec dérision à propos des journalistes. Ils aboient, mais cela ne change rien. Mais récemment, on m'a dit que ce proverbe avait une explication opposée. La caravane avance, à cause des aboiements du chien. Ils grognent et attaquent les prédateurs dans les montagnes et le désert et la caravane ne peut avancer que si les chiens sont autour d’elles. Oui, on grogne et on mord. Oui, nous avons des dents pointues et nous nous accrochons fort. Mais nous sommes la condition préalable au progrès. Nous sommes l'antidote contre la tyrannie. Levons-nous et honorons avec une minute de silence mes collègues reporters et ceux de Maria Ressa, qui ont donné leur vie pour cette profession et apportons notre soutien à ceux qui souffrent de persécution. Je veux que les journalistes meurent vieux »

FB : Dimitri Mouratov est le 3e russe à obtenir le Nobel de la paix, après le militant des droits de l'homme Andreï Sakharov et le dernier président de l'URSS, Mikhaïl Gorbatchev. Il est associé à la Philippine Maria Ressa pour ce prix Nobel de la paix. 

SB : Le Norvégien Magnus Carlsen a conservé son titre de champion du monde d'échecs. 

FB : Il a gagné une quatrième partie contre son challenger russe aujourd’hui à Dubaï.

SB : Invaincu après les onze premiers affrontements sur les quatorze prévus, Carlsen ne peut plus être rejoint par son adversaire. 

FB : Il remporte ainsi pour la cinquième fois le titre de champion du monde qu'il détient sans discontinuer depuis 2013.

C'est la fin de votre Journal en français facile. Merci de l'avoir suivi. Merci Sylvie Berruet et à demain pour une nouvelle édition.

Article publié le 10/12/2021

RFI - Radio France Internationale