Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 08/11/2021 20h00

Transcription

Présenté ce soir avec  Pawlotsky Clémentine et Zephyrin Kouadio.

PC: Crise migratoire entre la Pologne et la Biélorussie. Des centaines d'exilés sont bloqués sur place.

ZK:Début de la 2e semaine de la COP26 à Glasgow en Écosse.

PC: Les évêques de France ont dévoilé leur plan d'action contre la pédocriminalité dans l'église.

ZK: Résultat du Marathon de New-York.

--------

ZK: La pologne redoute une arrivée massive de migrants sur son territoire.

PC: Oui, des centaines de migrants sont actuellement bloqués à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie. La Pologne a déployé des soldats pour les empêcher de traverser la frontière. Varsovie accuse la Biélorussie d'utiliser ces migrants pour faire pression sur l'union européenne. Les explications de Daniel Vallot.

« Une tentative massive de franchir la frontière » : voilà les termes utilisés par le gouvernement polonais pour dénoncer l’opération orchestrée par la Biélorussie. Selon Varsovie, plusieurs centaines de migrants se sont massés à la frontière à l’instigation des autorités biélorusses, dans l’espoir de la franchir malgré la clôture et les soldats déployés sur place. Sur les réseaux sociaux de nombreuses vidéos montrent ces groupes de migrants qui font face aux soldats polonais. Les garde-frontières biélorusses ont confirmé de leur côté qu’un grand nombre de ces réfugiés, pour la plupart issus de pays du Moyen-Orient, se déplace le long de la frontière. La Pologne accuse les forces de sécurités biélorusses de contrôler strictement ces déplacements, et d’utiliser ces migrants comme moyen de pression contre l’Union européenne et les sanctions prises à l’encontre d’Alexandre Loukachenko. Selon la presse polonaise au moins dix réfugiés sont morts ces dernières semaines en tentant de franchir la frontière entre les deux pays. Ce lundi l’Otan a dénoncé la "tactique hybride" du régime Loukachenko et condamné l'instrumentalisation de ces migrants par la Biélorussie.   L’Alliance atlantique assure qu’elle observe avec beaucoup d’attention la situation et son évolution sur les frontières de trois de ses pays membres : la Pologne, la Lituanie et la Lettonie. 

PC: Et de son côté, Ursula von der Leyen, la présidente de la commission européenne, appelle les États membres de l'UE à approuver de nouvelles sanctions contre les autorités biélorusse. « L'instrumentalisation des migrants dans un but politique est inacceptable », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

ZK: Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté aujourd'hui en Géorgie.

PC: Une mobilisation en faveur de l'ancien président Mikhaïl Saakachvili, aujourd'hui à la tête de l'opposition.il est actuellement emprisonné et en grève de la faim.les manifestants ont donc réclamé sa libération. Plus tôt dans la journée, les médecins qui ont examiné l'ancien dirigeant ont indiqué qu'il était nécessaire de le soigner d'urgence, ils ont pointé un risque important de complications.

ZK: Direction Glasgow, en Écosse, où la COP26 est entrée dans sa 2ᵉ semaine.

PC: cette journée était consacrée à la question de l'adaptation. Les pays en dvp attendent tjr les 100 milliards de dollars initialement promis pour l'année 2020.cette somme devait les aider à faire face aux conséquences du changement climatique.l'urgence est là...mais aucune annonce n'a été faite lors de la 1ere semaine.alors pourquoi cet argent est si difficile à obtenir ?
Écoutez ce qu'en dit Craig Cole, il est coordinateur de projet au ministère de l'Environnement à Antigua-et-Barbuda, un ensemble d'ile dans les Antilles confronté à de plus en plus de cyclones et autres désastres naturels.

Ceux qui doivent donner cet argent, ils ne vivent pas ce que nous vivons. Ils voient peut-être quelques images à la télévision, ils lisent quelques articles dans les journaux, mais quand vous êtes sur le terrain, ce n’est pas la même chose, et ils ne comprennent pas combien cela affecte nos vies.C’est plus facile pour eux de se remettre d’un désastre naturel, parce que contrairement à nous, ils ont les ressources.
Nous sommes extrêmes endettés, parce que nous n’arrêtons pas de contracter des emprunts pour faire face aux désastres qui nous frappent sans discontinuer. Donc c’est un problème qui se transmet de génération en génération, et nous n’arrivons pas à le résoudre. Lorsque ces pays voient cela, ils pensent que nous sommes de mauvais gestionnaires, parce que nous n’arrivons pas à nous sortir de cette situation. Mais comme je l’ai dit, ils ne sont pas sur le terrain, donc ils ne savent pas.
Nous sommes aussi victimes de notre mauvaise image dans les médias : les gens pensent que les Caraïbes sont un paradis pour le blanchiment d’argent. Et lorsque nous tentons d’obtenir de l’aide, c’est un problème que nous rencontrons : les gens nous voient comme ceux qui encouragent ce blanchiment, et cela bloque le processus. Alors que les gros pays le font beaucoup plus que notre région.

PC: Des propos recueillis par notre envoyé spécial à Glasgow, Christophe Paget.

ZK: En France, la Conférence des Évêques a dévoilé son plan d'action, pour répondre au scandale de la pédo-criminalité dans l'Église.

PC: Les évêques de France étaient réunis à lourdes, un mois après l'onde de choc provoqué par le rapport de la CIASE, la commission indépendante sur les agressions sexuelles dans l'Eglise. Pour rappel, ce document a recensé 216 mille victimes mineures depuis 1950 et le nombre de victimes monte à 330 mille, si on inclut les agresseurs laïcs ayant des responsabilités dans l'Église. Le détail des mesures annoncées par les évêques, avec Marie Casadebaig.

4 mesures vont prendre effet immédiatement, à commencer par la mise en place d'une instance nationale indépendante pour la reconnaissance et la réparation. Elle sera présidée par une juriste, et sera chargée d'instruire les demandes des victimes.  Vient donc ensuite forcément la question des indemnisations et de leur financement, très attendue par les associations.
Et bien là aussi, la conférence des évêques suit les recommandations de la CIASE.  Le fond, ouvert en septembre, sera abondé par la vente de biens immobiliers des évêques et des diocèses. Pas question donc de piocher dans les contributions des fidèles. Et s'il le faut, l'église souscrira à un emprunt. ,Autre mesure, la création de groupes de travail pour réfléchir à l'application des autres recommandations de la CIASE. Ils seront pilotés par des laïcs et des victimes si elles l'acceptent. Le président de la conférence des évêques reconnait l'importance d'accepter le regard de la société sur une église qui a trop longtemps géré les affaires en interne. Chaque évêque travaillera d'ailleurs avec le procureur de son territoire à la mise en place d'un protocole pour faire face aux signalements. Enfin, la conférence des évêques fait appel à l'aide du pape et demande l'envoie d'une équipe de visiteurs, chargé d'évaluer cette mission.

ZK: Les États-Unis rouvrent enfin leurs frontières aux voyageurs vaccinés contre le covid19.

PC: Les frontières terrestres et aériennes ont rouvert après 20 mois de restrictions. Des mesures particulièrement mal vécues en Europe ou chez les voisins mexicains et canadiens des États unis. Plusieurs familles se sont retrouvées séparées, des relations d'affaires ont été perturbées ce "travel ban", comme on l'appelle en anglais, avait été imposé par Donald Trump en 2020. Il avait ensuite été confirmé par son successeur, le président Joe Biden. 

Article publié le 08/11/2021

RFI - Radio France Internationale