Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 05/12/2021 20h00

Transcription

Marion Cazanove : Vous écoutez RFI, il est 21 h à Paris, 20 h en temps universel. C'est l'heure du Journal en français facile, journal que j'ai le plaisir de présenter avec Charlotte Derouin, bonsoir Charlotte. 
 
Charlotte Derouin : Bonsoir Marion, bonsoir à toutes et à tous.
 
MC : À la une de ce journal, un nouvel épisode de répression militaire contre les manifestants pro-démocratie en Birmanie. Cette fois, des militaires ont foncé en voiture sur un cortège.
 
Au sommaire, également, la visite du pape en Grèce. Le pape François s'est rendu sur l'île de Lesbos, principale porte d'entrée des migrants en Europe. Il appelle à mettre fin à ce qu'il nomme un « naufrage de civilisation ».
 
La semaine de 39 heures, la retraite à 65 ans ou encore la suppression de postes de fonctionnaires. Voilà un aperçu du programme économique de Valérie Pécresse, candidate des Républicains à la présidentielle en France.
 
Et puis, toujours en France, 74 millions d'euros de promesses de dons récoltés pour le Téléthon, un chiffre en nette hausse par rapport à l'an dernier.

------
 
CD : Au moins trois personnes blessées, en Birmanie, lors de manifestations contre la junte militaire.
 
MC : Des militaires auraient foncé en voiture sur des manifestants. Depuis la prise de pouvoir de ces derniers, en février dernier, les manifestations anti-junte se poursuivent, malgré une répression sanglante contre les opposants, Oriane Verdier.
    
Ce dimanche matin plusieurs personnes se sont rassemblées pacifiquement dans une rue commerçante de Rangoun. Elles scandaient « Rendez le pouvoir au peuple » en brandissant sur leur pancarte le célèbre slogan d'Aung San Suu Kyi « Se libérer de la peur ». Une voiture a alors foncé sur les manifestants selon un journaliste sur place. Les soldats ont ensuite sauté hors de leur voiture et ont commencé à tirer. Trois blessés ont été évacués. Les militaires auraient ensuite frappé trois autres personnes à terre et menacé les passants avec leurs armes pour qu'ils se dispersent. Le putsch du 1er février dernier a mis fin à une transition démocratique de dix ans. Les généraux ont justifié leur coup d'État en assurant avoir découvert des irrégularités lors des élections de novembre 2020 remportées par la Ligue Nationale pour la démocratie d'Aung San Suu Kyi. Un scrutin globalement libre et équitable selon les observateurs internationaux. En dix mois plus de 1 300 civils ont été tués selon une ONG locale qui rapporte les cas de tortures et d'exécutions extra-judiciaires. Malgré tout ce genre de petites manifestations pro-démocratie continuent d'avoir lieu régulièrement.

MC : D'ailleurs, on devrait connaître, demain, le verdict au procès de l'ex-dirigeante et prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi.
 
CD : Au chapitre du covid, l'Europe adopte, ces dernières semaines, de nouvelles restrictions pour faire face, selon les pays, à une quatrième ou cinquième vague épidémique.
 
MC : Aujourd'hui Londres annonce qu'il faudra un test négatif pour se rendre au Royaume-Uni, même si l'on est vacciné. En France, un conseil de défense sanitaire se tiendra demain et pourra donner lieu à un nouveau tour de vis, même si pour l'instant la vaccination obligatoire ne semble pas être une option.
 
CD : Cinq ans après sa première visite, le pape François est retourné sur l'île grecque de Lesbos, aujourd'hui, île devenue un symbole de la crise migratoire aux portes de l'Europe.
 
MC : Le souverain pontife a appelé à mettre fin à un « naufrage de civilisation », après un bain de foule, dans le camp de migrants de Mavrovouni. Camp qui abrite près de 2 200 demandeurs d'asile : le pape François a comparé la Méditerranée à un « cimetière froid sans pierre tombale ».

[Transcription manquante]

MC : Le pape François qui n'est resté que quelques heures sur place avant de se rendre à Athènes, c'est le premier pape à se rendre dans la capitale grecque depuis vingt ans.
 
CD : Court moment de panique, en Iran, après une explosion près de la centrale nucléaire de Natanz. D’après les autorités, il s'agissait d'un test militaire.
 
MC : Sur les réseaux sociaux, les Iraniens ont cru tout d'abord à un sabotage israélien, alors que les discussions sur le nucléaire iranien reprendront à Vienne la semaine prochaine.
 
CD : En France, ce dimanche a été marqué par deux rassemblements de campagne présidentielle, celui d’Éric Zemmour et de Jean-Luc Mélenchon.
 
MC : Oui, Charlotte, la politique des deux hommes est diamétralement opposée, le polémiste d'extrême-droite Éric Zemmour estime être le seul à défendre « la liberté de pensée ». Un rassemblement perturbé par des militants de SOS Racisme, des échauffourées, c'est-à-dire des affrontements, ont éclaté entre soutiens de Zemmour et militants antiracistes.
 
CD : Jean-Luc Mélenchon, lui, rassemblait ses soutiens à la Défense. Le candidat de la France insoumise, à gauche, a déclaré être la principale alternative aux candidats de droite et à Emmanuel Macron.
 
MC : De son côté, la candidate de la droite, Valérie Pécresse, entame tout juste sa campagne, elle a remporté cette semaine le congrès de son parti, Les Républicains. Pour cela elle a établi un programme économique de droite classique, qui s'appuie sur la libéralisation de l’économie et la revalorisation du travail. Altin Lazaj.

La candidate des républicains veut mettre fin aux 35 heures pour revenir aux 39 heures de travail hebdomadaire via des négociations avec les partenaires sociaux. Pour revaloriser le travail Valérie Pécresse veut renforcer la dégressivité des allocations chômage après six mois ; elle propose en revanche d’augmenter de 10% les salaires pour les ménages qui gagnent moins de 3 000 euros par mois. La présidente de la région Île-de-France s'engage également à repousser à 65 ans l’âge de départ à la retraite à l’horizon 2030 contre 62 ans actuellement. Son programme prévoit une retraite minimum égale au Smic si on a travaillé toute sa vie. Pour rendre les entreprises plus compétitives elle est favorable à la poursuite de la baisse des impôts de production. La candidate des républicains s’engage aussi à s’attaquer à la dette de la France qui devrait dépasser 115% du PIB fin 2021, elle s’est fixée comme objectif de la ramener à 100% du PIB d’ici 10 ans. Parmi les pistes ; la baisse des dépenses publiques avec la suppression au total de 150 000 postes de fonctionnaires.

MC : Valérie Pécresse qui se rendra demain chez celui qui était cette semaine son adversaire, Éric Ciotti. La candidate sera à Nice, dans les Alpes-Maritimes, pour son premier déplacement de campagne.
 
CD : Toujours en France, 74 millions d'euros de promesses de dons : c'est le résultat de la 35e édition du Téléthon, cet événement qui collecte de l'argent pour les maladies rares.
 
MC : À cause du covid, l'an dernier, les bénévoles du Téléthon n'avaient pas pu se déplacer dans toute la France comme d’habitude, mais cette année, donc, la solidarité a fait effet, Alexandra Jaegy.

C’était un Téléthon très chaleureux, malgré le contexte sanitaire. Durant tout le week-end, des événements ont eu lieu dans toute la France. 74 millions d'euros, c’est près de 15 millions d’euros de promesses de dons de plus qu’en 2020. Laurence Tiennot-Herment, la présidente de l’association française contre les myopathies et organisatrice de l'événement s’en félicite. […] Ces résultats, ce sont notamment des financements pour un millier de chercheurs, des dizaines d’essais cliniques chez l’homme et 200 programmes de recherche soutenus. Et Laurence Tiennot-Herment espère de nombreuses avancées scientifiques pour les années à venir. […] Il est encore possible de donner par internet sur téléthon.fr ou par téléphone au 3637.

CD : En handball, l'équipe de France féminine se qualifie pour le tour principal des championnats du monde, Marion. Les Bleues ont battu ce soir la Slovénie, 29 à 18.
 
MC : Oui, lors de leur premier match, elles avaient déjà battu l'Angola, pourtant, les Françaises ne sont pas forcément connues pour leur efficacité dans le début des tournois de grande ampleur, c'est-à-dire de grande importance.
 
CD : Enfin, en tennis, la Russie sacrée championne de Coupe Davis.
 
MC : L'équipe a vaincu pour cela la Croatie, le point de la victoire a été ramené par le numéro 2 mondial Daniil Medvedev, c'est le troisième titre de la Russie en Coupe Davis. Et c'est ainsi que s'achève ce Journal en français facile, Charlotte Derouin merci !
 
CD : Merci Marion.

Article publié le 05/12/2021

RFI - Radio France Internationale