Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 03/09/2021 20h00

Transcription

Merci d'écouter Radio France Internationale, en direct de Paris où il est 22 heures.

François Bernard : Bonsoir à tous. Dans l'actualité de ce vendredi 3 septembre, le Journal en français facile en compagnie de Zéphyrin Kouadio, bonsoir Zéphyrin.

Zéphyrin Kouadio : Bonsoir François, bonsoir à toutes et à tous.

FB : L'attente du nouvel exécutif taliban se prolonge en Afghanistan et des combats sont signalés dans la région du Panchir.

ZK : Des appels à sauver la nature et le climat ont été lancés en ouverture du Congrès mondial de l'UICN sur la biodiversité.

FB : Le vaisseau spatial de Virgin Galactic devra rester au sol après un incident de vol en juillet.

ZK : Football, la Fifa ouvre une enquête après des insultes racistes contre des joueurs anglais en Hongrie

-----

FB : L'Afghanistan est toujours dans l'attente de l'annonce de son nouveau gouvernement. Les talibans ont promis la mise en place d'un gouvernement « inclusif » et que les droits des femmes seraient respectés.

ZK : La composition du nouvel exécutif fera donc figure de test quant à la volonté réelle de changement.

FB : En tous cas, la Russie veut entretenir un dialogue pragmatique, dit-on à Moscou, avec le gouvernement taliban.

ZK : Sur place, Goulam Mohammad, directeur du centre de la diaspora afghane en Russie, voudrait même que le Kremlin aille beaucoup plus loin.

FB : Écoutons Goulam Mohammad :

« Je pense que les talibans n’ont pas à être inscrits sur une liste d’organisations terroristes, car ils n’ont pas fait d’attentats à l’extérieur d’Afghanistan. Ils n’ont pas fait de guerre ailleurs que dans le pays, n’ont jamais affiché de volonté d’expansion du fondamentalisme ni d’autres tendances très négatives que l’on a vues à l’œuvre dans d’autres pays. J’espère qu’un jour la Chine, la Russie et la Turquie reconnaîtront ce gouvernement, mais nous voudrions aussi que tous les pays le fassent. Je ne voudrais pas que l’on traite l’Afghanistan comme un exclu ; et puis sans reconnaissance, il y a pas d’aide humanitaire, et le pays a besoin d’aide. »

FB : Goulam Mohammad, le directeur du centre de la diaspora afghane en Russie.
En Russie, les talibans sont toujours inscrits sur la liste des organisations terroristes.

ZK : Sur le plan militaire, dans la vallée du Panchir, le Front national de résistance (FNR) emmené par le fils du commandant Massoud a déclaré avoir mené vendredi de « lourds combats » contre les talibans.

FB : Les talibans lui ont proposé d'attribuer deux sièges dans le gouvernement qu'ils veulent créer, a expliqué Ahmad Massoud. « Nous n'avons même pas considéré » leur offre, a-t-il poursuivi. Il estime que les talibans ont « choisi le chemin de la guerre. »

Le Congrès mondial de l’Union internationale pour la conservation de la nature, l’UICN a été officiellement ouvert à 18h30 par le président Macron.

ZK : Sur scène, beaucoup d’intervenants engagés pour la biodiversité, mais peu d'engagements formels, nous dit à Marseille Agnès Rougier.

Le Congrès mondial de l’UICN a pris son essor. Après une introduction dansée par une jeune compagnie marseillaise, le président Macron a accueilli sur scène les représentants politiques, de la finance et de la société civile, engagés pour la biodiversité. Benoît Payan, le maire de Marseille, a plaidé pour la sauvegarde de la Méditerranée, une mer qui a perdu 20% de sa biodiversité en 20 ans. Le photographe Sebastiao Salgado a demandé l’interdiction totale d’exportation du bois issu du plus grand puits de carbone terrestre de la planète, l’Amazonie. Quant à Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne, elle a affirmé l’engagement de la finance dans le combat pour la biodiversité, mais aussi son amour pour les baleines. Avant d’ouvrir officiellement le congrès, le président Macron a conclu par quelques annonces, mais peu d’engagements. Dans L’objectif de protéger 30% des océans d’ici 2030, dont 10% en protection forte, le président a néanmoins promis une augmentation de la protection forte en Méditerranée, des 0,2% actuels, à 5% d’ici 2027. Il a également appelé l’Union européenne à s’engager dans la lutte contre la déforestation importée, et a terminé en plaidant pour que l’océan devienne un bien commun de l’humanité. Agnès Rougier, Marseille, RFI.

FB : Le Covid en France. Le nombre de malades hospitalisés et de ceux en soins critiques a légèrement baissé ce vendredi, selon les chiffres publiés par Santé publique France.

ZK : Le nombre de patients hospitalisés, qui était repassé jeudi sous la barre des 11 000, a de nouveau légèrement diminué à 10 816 contre 10 934 la veille.

FB : Les services de soins critiques qui accueillent les malades les plus graves comptent désormais 2 259 patients, contre 2 275 jeudi.

Le 11 juillet dernier, Richard Branson a été plus rapide que Jeff Bezos dans la course des milliardaires à l'espace. Le patron de Virgin effectuait un vol suborbital annoncé comme le premier d'une série commerciale permettant aux clients fortunés de s'offrir quelques minutes d’impesanteur. On apprend que ce vol inaugural n'a pas été sans accrocs.

ZK : À tel point que l'autorité américaine de l'aviation interdit toute nouvelle mission le temps d'une enquête. Simon Rozé.

SpaceShipTwo cloué au sol, décision sans appel de la FAA, l'Autorité américaine de l’aviation, le temps de terminer son enquête. En effet, le vol inaugural de l'engin de Virgin Galactic ne s'est pas déroulé sans accroc contrairement à ce qu'avait déclaré la société de Richard Branson. SpaceShipTwo n'est pas un véhicule spatial classique. Ce n'est pas une fusée qui décolle vers le haut, il y a tout d'abord un avion porteur qui s'élève jusqu'à 15 kilomètres d'altitude. Il largue alors l'engin spatial, qui se propulse à la verticale jusqu'à l'espace avant de redescendre en chute libre puis en planant jusqu'au sol. Mais voilà, durant sa phase d'ascension, SpaceShipTwo n'a pas suivi une trajectoire correcte ce qui pouvait compromettre le retour sur terre. Un voyant rouge d'alarme s'est allumé dans le cockpit, mais les pilotes l'ont ignoré. Finalement, plus de peur que de mal, la mission s'est bien terminée. Mais ce problème a entraîné l'engin en dehors de la zone autorisée pour ce vol, irritant au passage la FAA. En attendant d'en savoir plus, elle interdit donc au vaisseau spatial toute nouvelle mission. Une bien mauvaise affaire pour Virgin Galactic qui avait annoncé jeudi, juste avant l'ouverture de cette enquête, la tenue d'un nouveau vol d'ici la fin du mois, vol désormais compromis.

FB : Simon Rozé.

En politique, en Allemagne sont prévues des élections générales marquées par le départ d'Angela Merkel.

ZK : Son parti, la CDU, subit un sévère recul dans les sondages et n'est plus qu'en deuxième position derrière les sociaux-démocrates.

FB :  Son candidat Armin Laschet est en difficulté. Il a présenté ce matin une équipe d'experts pour tenter de rattraper son retard.

ZK : Au Japon, le Premier ministre Yoshihide Suga a annoncé qu'il ne se représenterait pas à la tête de son parti lors d'une élection interne fin septembre, il renonce ainsi à se maintenir au pouvoir.

FB : Des actes racistes ont de nouveau entaché un match de football disputé à Budapest.

ZK : C'était hier entre la Hongrie et l'Angleterre dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Les Anglais se sont malgré tout imposés 4-0.

FB : Le Premier ministre britannique Boris Johnson a dénoncé des insultes « totalement inacceptables ».

ZK : Deux mois après l'Euro, visiblement rien n'a changé à la Puskas Arena de Budapest nous dit Tom Rossi.

« Une victoire brillante dans une ambiance inacceptable », les mots de Jack Grealish sur les réseaux sociaux résument parfaitement cette nouvelle triste soirée dans le stade de Budapest. D'abord, les hués de la majorité des 60 000 spectateurs hongrois lorsque les Anglais ont posé le genou à terre avant le coup d'envoi pour dénoncer toute forme de racisme. Puis, tout au long du match, des sifflets, des insultes racistes à l'encontre de Raheem Sterling et Jude Bellingham, des jets de gobelets. Declan Rice et Grealish s'en sont d'ailleurs saisis après leur but pour en boire le reste du continu. Un peu d'humour dans une atmosphère délétère qui rappelle les faits survenus lors de l'Euro en juin. Des banderoles et pancartes homophobes d'abord face au Portugal, puis des insultes racistes à l'égard de joueurs de l'équipe de France comme Paul Pogba. Des cris descendus de la tribune des ultras vêtus de noirs. La brigade des Carpates. Des nationalistes hongrois virulents. L'UEFA, l'instance européenne avait sévi : trois matchs à huis clos. Pourtant, le stade était plein ce jeudi. C'était une rencontre organisée par la FIFA enjointe « à prendre des mesures fortes » par le Premier ministre britannique Boris Johnson.

FB : Tom Rossi.

C'est la fin de ce Journal en français facile. Merci de l'avoir suivi, merci à Zéphyrin Kouadio de l'avoir présenté avec moi.

ZK : J'aime retrouver nos auditeurs du français facile.

FB : Alors à demain.

ZK : Je serai là.

FB : Avec Loïc Bussières. Bonsoir, vous écoutez RFI.

Article publié le 03/09/2021

RFI - Radio France Internationale