Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 03/02/2021 20h00

Transcription

Adrien Delgrange : Il est 20h en temps universel et à Bamako, 21h à Paris. Place à votre Journal en français facile, présenté avec Sylvie Berruet, bonsoir.

Sylvie Berruet : Bonsoir Adrien, bonsoir à toutes et à tous.

AD : 3 fevrier, à la une de cette édition. L'Italie où Mario Draghi à la responsabilité de former un gouvernement. L’ex-chef de la Banque centrale européenne a été choisi par le Président Matarella pour choisir des ministres.

SB : « Mission pandémie » c'est le nom donné à un avion allemand avec à son bord médecins et infirmiers. Il a décollé aujourd'hui de Berlin direction Lisbonne pour aider les portugais à lutter contre coronavirus.

AD : Quand un message d'une chanteuse américaine qui parle des agriculteurs indiens déchaine les passions sur internet. Explication à suivre.

SB : Et puis du Football, qui rejoindra le Mali en finale du Chan ? Le Cameroun ou le Maroc ? Les Lions de l'Atlas mènent 2 à 0 à la fin de la première mi-temps.

AD : Voilà pour les titres, bienvenus à tous.

--------

SB : L’Italie pour commencer ce journal. « Il faut vaincre la pandémie et relancer le pays » Mario Draghi a pris la parole ce mercredi.

AD : L'ancien chef de la Banque centrale européenne a été chargé de former un gouvernement en Italie après la démission de Giuseppe Conte au poste de Premier ministre. Devant les journalistes il a énuméré les principaux défis auxquels son équipe devra faire face :

« C'est un moment difficile. Le président a rappelé la dramatique crise sanitaire et ses graves effets sur la vie des gens, sur l'économie et sur la société. La reconnaissance de l'urgence demande des réponses à la hauteur de la situation. Vaincre la pandémie, finir la campagne de vaccination, offrir des réponses aux problèmes quotidiens des citoyens, relancer le pays : ce sont les défis qui nous attendent. Nous avons à disposition les ressources extraordinaires de l'Union européenne, nous pouvons faire beaucoup pour notre pays, en étant attentif au futur des jeunes générations et en renforçant la cohésion sociale. Avec un profond respect, je m'adresserai au Parlement, expression de la volonté populaire. Je suis confiant que de la discussion avec les partis et les groupes parlementaires, et du dialogue avec les forces sociales, émergera une unité et avec celle-ci, la possibilité de donner une réponse responsable et positive à l'appel du président de la République. » 

AD : Mario Draghi rencontrera dans les jours à vernir des députés des différents grands partis pour s'assurer une majorité parlementaire.

SB : Le Portugal est le pays européen actuellement le plus frappé par la crise de Covid-19.

AD : Le développement des variants du virus particulièrement contagieux a créé une situation sanitaire critique avec des hôpitaux débordés et manquant de personnel pour soigner les patients. Plusieurs pays veulent venir en aide au Portugal comme l'Allemagne par exemple. L'Allemagne est le premier à intervenir sur place avec le départ aujourd'hui d'une équipe médicale pour Lisbonne. Le récit à Berlin de Pascal Thibaut.

« Mission pandémie ». L’avion de la Bundeswehr a décollé en fin de matinée pour le Portugal. L’A400 M transporte près de trente médecins et infirmiers ainsi que du matériel pour soutenir un hôpital de Lisbonne. 50 appareils respiratoires, 150 lits et des appareils pour des transfusions ont été embarqués. La ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer a parlé d’un « acte de solidarité avec nos amis portugais ». L’Allemagne est le premier pays à soutenir Lisbonne confronté à une situation critique. L’Espagne et l’Autriche veulent aussi aider. L’Allemagne avait accueilli au printemps dernier des patients d’autres pays dont les hôpitaux étaient débordés dont des Français. En novembre, deux médecins avaient été envoyés à Prague. La nouvelle mission est plus ambitieuse. Elle est prévue dans un premier temps pour durer trois semaines. La Bundeswehr joue un rôle en Allemagne dans la lutte contre la pandémie. Des soldats aident les centres d’appel chargés du traçage des personnes infectées, travaillent dans les centres de vaccinations, distribuent et effectuent des tests rapides devant les foyers de personnes âgées pour renforcer leur protection sanitaire. Le ministère de la défense vient d’augmenter les effectifs disponibles de 20 à 25 000 personnes.

AD : Pays voisin du Portugal, l'Espagne, est aussi l'un des pays d'Europe les plus touchés par la pandémie, avec 565 décès sur les dernières 24h, l’Espagne dépasse les 60 000 décès dus au coronavirus, selon le dernier bilan du ministère de la Santé.

SB : En Inde, des dizaines de milliers d’agriculteurs protestent depuis deux mois contre une nouvelle loi libéralisant les marchés agricoles.

AD : Ils viennent de recevoir un soutien inédit : celui de Rihanna – « pourquoi nous ne parlons pas de cela ? » a tweeté la chanteuse, entraînant des centaines de milliers de retweets. D’autres figures connues s’en sont mêlées, tout cela a déclenché une véritable tempête sur les réseaux sociaux indiens. Christophe Paget.

À New Delhi, le gouvernement indien l’a fait savoir ce mercredi : il n’a pas apprécié. Le message de Rihanna a été retweeté plus de 250 000 fois, commenté par plus de 90 000 personnes pour un sujet jusque-là loin d’émouvoir la Twittosphère, mais qui du coup a fait le tour du net et entraîné d'autres personnes connues à sa suite : « Nous sommes solidaires des manifestations des agriculteurs en Inde », a tweeté la militante écologiste suédoise Greta Thunberg. La nièce de la vice-présidente américaine Kamala Harris, d’origine indienne, a condamné une « violence des paramilitaires contre les agricultures qui manifestent ». Jusqu’à un membre de la commission des affaires étrangères du Congrès des États-Unis, qui a tweeté sur une « situation préoccupante » en Inde. C'en était trop pour New Delhi : le ministère des Affaires étrangères a pris sa plume ce mercredi pour mettre en garde contre la tentation des « hashtags et commentaires sensationnalistes ni justes ni responsables », un tweet repris par une vedette - de Bollywood cette fois - qui a traité les agricultures de « terroriste » et Rihanna d’« idiote ». D’autres indiens ont eux soutenu la star. Depuis, le gouvernement indien menace Twitter d’action en justice : pas pour le tweet de Rihanna, mais pour avoir débloqué hier les 250 comptes liés aux agriculteurs qu'il avait d’abord bloqué à sa demande. Le plus connu, celui qui représente sur internet, a d'ailleurs remercié par un tweet Rihanna pour son intérêt.

SB : En France, la Fin du procès d'Edouard Balladur et François Léotard dans l'affaire Karachi.

AD : La Cour de justice de la République rendra le 4 mars sa décision dans le procès de l'ancien Premier ministre et de son ex-ministre de la Défense, tous les 2 jugés pour des soupçons de financement occulte de sa campagne présidentielle de 1995.

SB : C'est une une histoire de Ripoux dans le jargon policier Ripoux veut dire pourris en verlan ce sont des policiers corrompus.

AD : 1er jour d'audience du procès des 6 policiers de la BAC -Brigade anti criminalité- du 18e arrondissement de Paris. Ils ont soupçonnés d'avoir favorisé les activités de certains dealers sur d'autres moyennant rémunération, à partir de 2015. Ce mercredi, Pierre Olivier dans la salle d'audience, policiers et trafiquants se sont retrouvés côte à côte. Compte rendu.

[Transcription manquante]

AD : Foot africain, le Chan, dans la première demi-finale, le Mali s'est imposé face à la Guinée a l'issue d'une séance de tirs aux buts. La deuxième demi-finale oppose en ce moment le Cameroun au Maroc, le score est de 2 à 0.

Article publié le 03/02/2021

RFI - Radio France Internationale