Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 29/07/2020 20h00

Transcription

Aurélien Devernoix : Bonsoir à toutes et à tous, il est 22h ici à Paris, 16h à Washington, l'heure de votre Journal en français facile. Et pour m'accompagner ce soir, Zéphyrin Kouadio, bonsoir Zéphyrin.
 
Zéphyrin Kouadio : Bonsoir Aurélien, bonsoir à tous.  
 
AD : Le vaccin développé par la société américaine Moderna de plus en plus prometteur. Une étude réalisée sur des singes montrent des résultats encourageants. Explication au début de ce journal. 
 
ZK : La pandémie qui pèse toujours plus sur les économies mondiales : face à l'augmentation des cas, le Liban a décidé de fermer pour 10 jours les bars, boîtes de nuit et les plages. Reportage à suivre.
 
AD : Autre secteur en difficulté, le 7e art. Un accord a été conclu aujourd'hui aux États-Unis entre les cinémas AMC et le studio Universal pour permettre aux films de passer plus vite du grand écran au streaming.
 
ZK : Le parlement turc a voté aujourd'hui une nouvelle loi limitant la liberté d'expression sur les réseaux sociaux. Objectif, selon les opposants au texte, faire taire toute voix contradictoire dans le pays.
 
------
 
ZK : Le course au vaccin pour lutter contre le nouveau coronavirus bat son plein. Et c'est une nouvelle fois la firme Moderna qui se distingue.
 
AD : La société américaine avait annoncé avoir lancé un test sur 30 000 volontaires. Et l'on apprend aujourd'hui que son vaccin produirait une réponse immunitaire qualifiée de « robuste » sur des singes. Les résultats de cette étude encourageante ont été publiés dans la revue médicale New England Journal of Medicine. Le gouvernement américain a débloqué près d'un milliard de dollars  pour soutenir ces avancées. Les précisions de Marie Casadebaig.

Lors de cette étude, 8 singes ont été vaccinés contre le Covid-19. Un mois plus tard, ils ont tous été exposés au virus. Résultats, deux jours après, 7 d'entre eux n'avaient plus de trace détectable du coronavirus dans les poumons. Et aucun des 8 n'en avait dans le nez. Selon les autorités de santé américaines, c'est la première fois qu'un vaccin expérimental testés sur des primates se montre capable d'un contrôle aussi rapide du virus dans les voies respiratoires supérieures. Sachant que réduire la quantité de Covid-19 dans les poumons rend la maladie moins virulente chez le patient et réduire la quantité dans le nez fait qu'une personne propage moins la maladie autour d'elle. Reste maintenant à savoir quels seront les résultats des tests réalisés sur des humains. Cette phase 3 est en cours, sur des milliers de participants. Seuls deux vaccins occidentaux ont entamé des essais à une telle échelle. Celui de l'université britannique Oxford en collaboration avec le laboratoire AstraZeneca s'était dans un premier temps montré moins efficace sur la quantité de virus dans le nez des singes. Mais les résultats de la phase 3 sont attendus à partir du mois de septembre. Aux États-Unis, le patron de Moderna espère fournir ses conclusions en octobre ou novembre.

AD : Marie Casadebaig. Le coronavirus qui a coûté la vie à un ministre de Bosnie, Salko Bukarevic était chargé des vétérans dans le gouvernement de l'entité croato-musulmane du pays.
 
ZK : Au Zimbabwe, c'est le ministre de l'agriculture qui est décédé.
 
AD : Perrance Shiri était hospitalisé depuis plusieurs jours après avoir été exposé au nouveau coronavirus. Son chauffeur était mort de la maladie ce week-end. À noter que le président de la Gambie Adama Barrow s'est placé à l'isolement après que sa vice-présidente a été testée positive.
 
ZK : Les cas de contaminations qui continuent de se multiplier. Près de 1 400 cas enregistrés en France depuis hier. Et la barre des 150 000 morts a été franchie aux États-Unis.
 
AD : Inquiétude au Liban également où le gouvernement a décidé de mettre en place un « reconfinement » provisoire. À partir de demain et jusqu'au 10 août, les bars, boîtes de nuit et plages seront fermés au public. Un coup dur supplémentaire pour le tourisme et la restauration alors que le pays fait face à une grave crise économique. Le reportage de notre envoyée spéciale à Beyrouth, Oriane Verdier.

Le confinement n'est encore que partiel mais le réputé restaurant Dar al Gemeize est pratiquement vide. Son manager Ahmad prend même le temps de s'asseoir avec nous. Les récentes annonces sont un nouveau coup de massue. « Nous sommes très inquiets parce que les gens ont déjà peur de venir au restaurant même de sortir. Surtout ici dans les restaurants libanais les gens d'habitude viennent fumer le narguilé et le narguilé est déjà interdit. Donc ça va nous impacte déjà beaucoup comme vous pouvez le voir, normalement l'été on est plein de 18h à la fermeture et le restaurant est vide. À cause de la crise politique et économique et à cause du corona. » En effet, les seuls clients sont un couple d'amis de la propriétaire du restaurant. Pour eux ces nouvelles mesures ne sont qu'un détail par rapport à la catastrophe que vit aujourd'hui le Liban. […] Pour Ana Maria ces nouvelles mesures ne font de toute façon aucun sens. Selon elle au lieu d'embêter les commerçants libanais le gouvernement devrait fermer l'aéroport pour empêcher le virus d'entrer sur le territoire.

ZK : Les Turcs vont désormais devoir faire très attention à leurs tweets ou publications sur Facebook.
 
AD : Le Parlement a voté aujourd'hui une nouvelle loi mettant en place toute une série de mesures destinées à limiter la libre expression des internautes. Les précisions de notre correspondante à Istanbul, Cerise Sudry-Le Dû.

Les débats ont duré une bonne partie de la nuit, signe que l’opposition a tout tenté pour ne pas la faire passer mais la loi sur les réseaux sociaux a été promulguée au petit matin. Elle indique que les plateformes qui ont plus d’un million d’utilisateurs, ce qui est le cas de Facebook, Twitter, ou Youtube, doivent avoir un représentant légal en Turquie. Ces dernières auront 48 heures pour retirer du contenu que les tribunaux jugent offensant - sous peine d’une grosse amende - et les plateformes doivent tenir des registres précis sur les données de leurs utilisateurs. Si les réseaux sociaux s’opposent à ces règles, leur bande passante, soit leur vitesse de transmission, pourra être réduite de 50 voire de 90%. Selon le Parti de la justice et du développement, l’AKP, qui a voté cette loi, elle vise à mettre fin aux insultes en ligne. Mais les associations dénoncent une grave entorse à la liberté d’expression. L’ONG Amnesty International a par exemple proclamé que la loi va renforcer la censure des contenus numériques, d’autant plus que la situation est déjà tendue en Turquie : de nombreux internautes ont déjà été poursuivis pour de simples retweets ou des likes sur les réseaux sociaux.

ZK : Les réseaux sociaux, jeu dangereux en Égypte également.
 
AD : Une influenceuse a été condamnée à 3 ans de prison pour incitation à la débauche. En cause des vidéos publiés sur le réseau social Tik Tok. Il y a quelques jours, 5 autres jeunes femmes avaient écopé de deux ans de prison pour outrage aux bonnes mœurs, là aussi après des vidéos publiées en ligne, essentiellement des chansons.
 
ZK : Au Maroc, retour à la case prison pour le journaliste Omar Radi.
 
AD : Il a été placé en détention dans la prison de Casablanca après avoir été accusé de viol, une accusation qu'il nie totalement. Le journaliste déjà emprisonné pendant plusieurs jours pour un tweet critiquant un juge, est également poursuivi réception de fonds étrangers dans le but de porter atteinte à la sécurité de l'État. Un motif qu'il conteste également farouchement.
 
À noter qu'en Algérie, l'ancien correspondant de France 24 Moncef Ait Kaci et le caméraman Ramdane Rahmouni ont été libérés aujourd'hui. Ils avaient été interpellés hier et placés en détention sans que les faits leur étant reprochés soient précisément connus.
 
ZK : L'Algérie qui pourrait bientôt perdre son statut de pays sûr face à la pandémie de coronavirus.
 
AD : L'Union européenne, qui l'avait placée sur sa liste des pays ne présentant pas de risques, a proposé de l'en retirer en raison de la multiplication des cas ces dernières semaines. Décision demain.
 
ZK : Cinéma à présent avec cet accord historique signé aux États-Unis.
 
AD : AMC, le numéro un des salles de cinémas dans le pays et les studios Universal ont décidé de réduire à 17 jours le délai entre la sortie d'un film dans les salles et sa diffusion en streaming. Objectif des deux groupes : faire face à la crise économique. Anieshka Koumor. 

Jusqu'à présent, trois mois devaient s'écouler entre la sortie d'un film en salles et son passage sur un format numérique. Désormais, ce délai a été ramené à 17 jours. Satisfaction côté AMC qui continuera à diffuser les films produits par Universal dans ses 8000 cinémas aux États-Unis et au Canada. Satisfaction partagée par Universal qui compte rentabiliser les sorties des films sur grand écran à travers la vidéo sur demande. Pourtant, fin avril, sous l'effet du confinement Universal avait décidé de sortir ses films à la fois en salles et sur le petit écran. AMC avait menacé de fermer ses cinémas aux films Universal. L'accord conclu survient alors que l'industrie cinématographique est mise en difficulté. L'an dernier, 42 milliards et demi de dollars de recettes ont été enregistrées au niveau mondial. Mais avec la crise sanitaire, la consommation de films via les plateformes de VOD s'est largement développée. Les exploitants de salles de cinéma craignent que ce comportement ne devienne durable dans les mois ou les années à venir.

ZK : Anieshka Kumor. Du sport avec le coronavirus qui continue de semer la pagaille dans les compétitions.
 
AD : En football, un joueur du FC Séville a été contrôlé positif, alors que son club doit affronter l'AS Roma en 8es de finale de la Ligue Europa la semaine prochaine. 5 cas ont également été enregistrés au FC Nantes en France. Par ailleurs 3 coureurs colombiens du tour cycliste de Burgos en Espagne n'ont pas pu prendre le départ ce matin : ils ont été en contact avec une personne malade. La deuxième étape a toutefois pu se disputer, elle a été remportée par un autre Colombien, Fernando Gaviria.
 
Il est bientôt 22h10 à Paris, merci Zéphyrin Kouadio et merci à vous de nous avoir suivi. Excellente soirée à l'écoute de RFI.

Article publié le 29/07/2020

RFI - Radio France Internationale