Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 28/07/2020 20h00

Transcription

Bonsoir à toutes et à tous, il est 22h à Madrid, 20h en temps universel. Merci d'écouter RFI.
 
Aurélien Devernoix : Et pour m'accompagner durant ce journal, William de Lesseux, bonsoir. 
 
William de Lesseux : Bonsoir Aurélien, bonsoir à tous. 
 
AD : L'Espagne proteste contre les mesures sanitaires mises en place par les pays européens. L'Allemagne, la France et la Grande Bretagne s'inquiètent de la recrudescence de cas sur le sol espagnol. Un nouveau coup dur pour le tourisme dans le pays.
 
WdL : Aux États-Unis, dissensions, disputes, entre Républicains et Démocrates à propos du plan de relance de l'économie pour faire face à la crise du coronavirus. En cause notamment l'indemnisation chômage.
 
AD : L'inquiétude du Fonds des Nations unies pour l'enfance : près de 7 millions d'enfants supplémentaires pourraient souffrir de malnutrition en raison de la crise économique et sociale causée par la pandémie.
 
WdL : Et puis c'est la nouvelle star de la chanson française : la franco-malienne Aya Nakamura multiplie les records d'écoute et de vente. Et son nouveau titre « Jolie Nana » est bien parti pour être le tube de l'été.

------
 

WdL : « L'Espagne est une destination sûre pour les touristes » : Madrid tente de faire baisser la défiance provoquée par la forte augmentation de cas de Covid-19 sur son territoire.
 
AD : Encore près d'un millier de contaminations détectées depuis 24h selon le ministère espagnol de la Santé. Un chiffre en baisse et le gouvernement appelle donc ses voisins européens à ne pas compromettre encore un peu plus la saison touristique. Mais de Berlin à Londres en passant par Paris, les mesures de prudence se multiplient pour éviter une importation de cas venus d'Espagne. Anastasia Becchio.

La décision des autorités britanniques risque de causer le plus de tort au tourisme ibérique : Londres a réintroduit une quarantaine de 14 jours pour les voyageurs en provenance d'Espagne. Le pays avait été exempté de cette mesure il y a à peine deux semaines. Cette décision a pris de court des milliers de personnes déjà parties ou s’apprêtant à passer des vacances en Espagne, une destination très prisée des Britanniques. Elle est aussi vivement critiquée par le gouvernement espagnol qui souligne que les lieux très dépendant des touristes tels que les Canaries, les Baléares et l’Andalousie sont des destinations sûres, « plus sûres même que le Royaume Uni » en termes épidémiologiques. Mais Londres a défendu cette mesure et ne compte pas faire d’exception pour les régions les plus touristiques. Selon le dernier bilan, sur les sept derniers jours, plus de 1 800 nouveaux cas sont recensés quotidiennement. Ils étaient 4 fois moins nombreux, il y a deux semaines. Les deux tiers de ces nouveaux cas sont recensés en Aragon et en Catalogne, deux régions vers lesquelles l’Allemagne déconseille désormais les voyages «non essentiels ». La Navarre, située entre ces deux régions du nord du pays, est également concernée. Quant à la France, elle a pris la décision, dès la fin de la semaine dernière de recommander à ses ressortissants d’éviter de se rendre en Catalogne.

AD : À noter que l'institut espagnol de la statistique a annoncé ce mardi que la pandémie a déjà détruit plus d'un millions d'emplois dans le pays entre avril et mai.
 
Autre destination touristique très prisée en Europe, la Grèce. Les autorités ont annoncé ce mardi qu'elles rendaient à nouveau le masque obligatoire dans la plupart des lieux clos, notamment les transports publics et les supermarchés.
 
WdL : Les autorités américaines se mobilisent également pour faire face à la crise économique provoquée par la crise du coronavirus.
 
AD : Mais la manière d'y répondre divise entre les Républicains au pouvoir et l'opposition démocrate. Le nouveau plan de relance proposé par l'administration Trump est ainsi loin de faire l'unanimité. Les explications d'Anieshka Koumor.

Alors que des mesures exceptionnelles d'indemnisation dont bénéficient des millions de chômeurs américains doivent expirer en fin de semaine, le débat fait rage entre les Démocrates et les Républicains. Ces derniers veulent réduire les indemnités de 600 à 200 dollars par semaine. Le temps que les 50 États américains mettent en place une nouveau dispositif qui payerait aux travailleurs 70% de leur revenu d'avant la crise. L'aide fédérale s'ajoute aux allocations chômage versées par les États, mais les montants et la durée de ces versements varient. Le chef des sénateurs démocrates, Chuck Schumer, a dénoncé ce projet qui reviendrait selon lui à réduire d'un tiers les aides fédérales aux chômeurs. Ce projet fait partie du nouveau plan de relance d'un montant total de 1 000 milliards de dollars qui a été soumis aux discussions par le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, et le chef de cabinet de Donald Trump, Mark Meadows. Un plan de l'aide à l'économie qui comprendrait notamment des prêts supplémentaires pour les PME les plus touchées par la crise, des fonds qui permettraient aux écoles de rouvrir, ainsi qu'un nouveau chèque destiné aux ménages.

WdL : Anhieska Kumor. La crise socio-économique provoquée par la pandémie qui menace d'avoir de lourdes conséquences pour les enfants des pays les plus pauvres.
 
AD : L'UNICEF estime ainsi que près de 7 millions d'enfants supplémentaires sont susceptibles de souffrir des effets de la malnutrition. Les précisions de Christine Siebert.

Avant la pandémie de Covid-19, 47 millions d'enfants à travers le monde souffraient déjà en 2019 des conséquences de la malnutrition, à savoir la perte de poids et la maigreur extrême. Avec la pandémie, ce nombre « pourrait atteindre près de 54 millions. Et cela pourrait se traduire par 10 000 morts supplémentaires d'enfants par mois », essentiellement dans les pays d'Afrique subsaharienne et en Asie. L'Unicef s'appuie sur une analyse publiée par la revue médicale The Lancet : « les chercheurs s'inquiètent également des répercussion de cette malnutrition sur la croissance et le développement de ces enfants ». Dans une lettre ouverte également publiée par The Lancet, l'Unicef et trois autres agences des Nations unies - l'Organisation mondiale de la santé, la FAO qui gère l'alimentation et l'agriculture et le Programme alimentaire mondial- appellent à « agir maintenant ». Elles estiment à 2,4 milliards de dollars les besoins nécessaires pour protéger les enfants.

WdL : Christine Siebert. Ces nouvelles mesures contre le coronavirus au Liban.
 
AD : Le pays va être entièrement reconfiné du 30 juillet au 3 août puis du 6 au 10 août. Samedi, 175 nouveaux cas ont été enregistrés, un record depuis l'apparition de la maladie sur le sol libanais en février dernier. Record également en Iran : celui de personnes décédées de la Covid-19 en une seule journée : hier 235 personnes ont succombé au coronavirus selon Téhéran, portant le bilan global dans le pays à 16 147 morts.
 
WdL : Il est poursuivi dans le cadre du plus grande scandale de corruption de l'histoire de la Malaisie. 
 
AD : L'ancien Premier ministre Najib Razak a été condamné à 12 ans de prison. Il a été reconnu coupable d'avoir avec ses proches pillé le fonds souverain du pays, au moins 550 millions de dollars auraient été détournés. Un deuxième procès pour des faits similaires est déjà prévu.
 
WdL : La lutte contre la corruption, cheval de bataille du Mouvement du 5 Juin au Mali.
 
AD : La coalition d'opposition a rejeté aujourd'hui le plan de sortie de crise proposé par la communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest, médiatrice de la crise qui agite le pays depuis bientôt deux mois. Le M5 demande toujours la démission du président Ibrahim Boubacar Keita. À noter que le Premier ministre malien Boubou Cissé s'est rendu ce soir chez l'imam Mahmoud Dicko, figure de proue, principal leader, du mouvement de contestation.
 
WdL : Le Mali, terre de naissance de la chanteuse Aya Dianoko, beaucoup plus connue sous le nom d'Aya Nakamura.
 
AD : Depuis trois la franco-malienne enchaine les tubes et bat notamment tous les records sur les plateformes d'écoute numérique. Elle se permet même de devancer très largement des mastodontes du rap comme Booba ou PNL. Et sa dernière chanson « Jolie Nana » est bien partie pour être le grand succès de l’été. Edmond Sadaka.

Le  clip de jolie Nana ( posté sur la plateforme YouTube mi-juillet.), a comptabilise à ce jour plus de 6 millions de vues. Il a été relayé comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux car la  chanteuse connait un succès qui ne se limite pas à la France. De la Roumanie aux Pays-Bas en passant même par plusieurs pays d’Amérique Latine elle fait un carton, plus de 12 millions d’auditeurs par mois sur la plateforme Spotify font d’elle l’artiste française le plus écoutée. Comment expliquer ce phénomène Aya Nakamura. Écoutez Olivier Cachin, journaliste et écrivain, spécialiste du rap. […] Et comme Aya Nakamura sait très bien s’entourer, elle a convié sur son dernier clip pour incarner sa chanson « Jolie Nana » la comédienne d’origine ivoirienne Karidja Touré et l’humoriste Camille Lellouche.

WdL : Du football à présent avec cette mauvaise nouvelle pour le Real Madrid.
 
AD : Son attaquant Mariano Diaz a été contrôlé positif à Covid-19. Il a aussitôt été placé en isolement. Le récent champion d'Espagne doit se déplacer en Angleterre le 7 août pour le compte de son huitième de finale retour de Ligue des Champions face à Manchester City. Un déplacement qui posait déjà problème depuis l'annonce par le gouvernement britannique de la mise en place d'une mesure de quatorzaine pour toutes les personnes venant d'Espagne continentale.
 
Sur les terrains, deux matchs ce soir en Italie. L'Inter Milan, 2e au classement reçoit le Napoli, 7e, alors que l'Atalanta Bergame, 3e, s'est imposée 2 buts à 1 sur la pelouse de Parme. L'Inter et l'Atalanta s'affronteront ensuite le 1er août pour la dernière journée de Série A. La Lazio Rome, 4e, affrontera de son côté Brescia puis le Napoli. Enjeu pour les 3 équipes, la place honorifique de dauphin de la Juventus Turin, sacrée championne ce week-end.
 
C'est la fin de ce Journal en français facile. Merci William de Lesseux de m'avoir accompagné et merci à vous de nous avoir écoutés. Excellente soirée sur RFI.

Article publié le 28/07/2020

RFI - Radio France Internationale