Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 10/10/2020 20h00

Transcription

Loic Bussières : 22h à Paris, 20h en temps universel. Bonsoir, bienvenue dans votre Journal en français facile. Journal que je vous présente ce soir en compagnie de Zéphyrin Kouadio. Bonsoir Zéphyrin.
 
Zéphyrin Kouadio : Bonsoir Loic, bonsoir à tous.
 
LB : À la une : le conflit dans le Haut Karabakh. L'Arménie et l'Azerbaïdjan s'y affrontent depuis deux semaines. Elles s'accusent ce soir de violations d'un cessez-le-feu décrété à la mi-journée.
 
ZK : Un missile géant star d'un défilé militaire à Pyongyang. C'est ainsi que la Corée du Nord a marqué le 75e anniversaire de la fondation du Parti du travail au pouvoir.
Vous l'entendrez dans ce journal.

LB : Et puis une Polonaise victorieuse pour la première fois d'un Grand Chelem en tennis. Iga Swiatek s'impose à Roland Garros.
 
 ------
 
ZK : Les deux s'affrontent depuis deux semaines dans le Haut Karabakh. L'Arménie et l'Azerbaïdjan s'accusent désormais chacun de violation de cessez-le-feu.
 
LB : C'est-à-dire de ne pas respecter une trêve qui était censée entrer en vigueur à la mi-journée. Les deux pays s'affrontent depuis le 27 septembre sur cette question du Haut Karabakh, une province à population arménienne mais située à l'intérieur des frontières internationalement reconnues de l'Azerbaïdjan. Hier, leurs représentants se sont retrouvés à Moscou pour tenter de trouver une issue à la crise. Un programme décidément bien compliqué. Nicolas Falez.

C'est au milieu de la nuit que le chef de la diplomatie russe a annoncé le cessez-le-feu, après 10 heures de discussions-marathon avec ses homologues azerbaïdjanais et arménien. Une trêve pour échanger des prisonniers et des dépouilles de combattants, une trêve aussi en prélude à des négociations entre les deux camps ennemis, selon Moscou. Dans la matinée, les 2 camps ont signalé des tirs provenant des positions adverses. À 12 heures locales, heure d'entrée en vigueur de la trêve, les sirènes d'alertes se sont tues à Stepanakert, la principale ville du Haut-Karabakh, accalmie de courte durée puisque dans l'après-midi Arménie et Azerbaïdjan se sont rejeté la responsabilité de la violation de la trêve. Les armes continueront-elles de parler dans les prochaines heures ou une véritable accalmie pourra-t-elle laisser place à la négociation, censée se tenir sous l'égide du groupe de Minsk : Russie, États-Unis et France? Si ces négociations débutent, elles seront particulièrement délicates d'autant que l'Azerbaïdjan accuse la France (l'un des pays du groupe de Minsk) de « manquer à son devoir de neutralité ».

LB : Sur ce dossier du Haut Karabakh, sachez par ailleurs que quelques 1 200 manifestants d'origine arménienne ont participé aujourd’hui à Strasbourg à une « marche pour la paix » dans l'enclave séparatiste. Des délégations de plusieurs régions de France, de Belgique et d'Allemagne avaient répondu à l'appel de l'Association Hayordi Enfant d'Arménie, organisatrice de cette marche.
 
ZK : Au Kirghizstan, le Président nomme un nouveau Premier ministre.
 
LB : 24h après avoir proclamé l'état d'urgence à Bichkek et ordonné à l'armée de rétablir l'ordre dans la capitale en réponse à des affrontements entre partisans de camps politiques opposés. La nomination d'un nouveau chef du gouvernement semble consolider le pouvoir en place qui a dans le même temps de nouveau placé en détention l'ancien président Almazbek Atambayev, principal adversaire à l'actuel chef de l'État Soronbaï Djenbekov.

ZK : La Corée du Nord, elle, montre ses muscles en dévoilant un nouveau missile intercontinental.
 
LB : À l’occasion du 75e anniversaire de la fondation du Parti du travail au pouvoir. Un anniversaire marqué par un défilé militaire à Pyongyang avec, vous le disiez, dans le rôle vedette ce missile particulièrement imposant. Nicolas Rocca.
 
[Transcription manquante]

ZK : L'actualité de cette fin de semaine c'est encore et toujours la pandémie de Covid. L'Amérique latine et les Caraïbes sont désormais les régions les plus infectées dans le monde. 
 
LB : Avec 10 millions de cas recensés. De l'autre côté de l'Atlantique, en Europe, la hausse des contaminations contraint à de nouvelles mesures. Exemple en Allemagne où plusieurs grandes villes dont Berlin instaurent à partir de ce samedi un couvre-feu qui alarme bars et restaurants. En France, les villes de Lille, Grenoble, Lyon et Saint-Étienne sont désormais placées en zone d'alerte maximale, synonyme de nouvelles restrictions sanitaires. On le sait, les bars et les salles de sport notamment sont les grands perdants des dernières annonces mais ce ne sont pas les seules victimes collatérales du coronavirus. Les marques de cosmétiques par exemple, ont déjà vu leur chiffre d'affaires reculer de 10% au cours des 6 premiers mois de l'année, selon une étude du cabinet Astérès. Dans le détail, Pauline Gleize, les résultats font le grand écart en fonction des types de produits.

Crise sanitaire oblige, les ventes de produits d'hygiène ont doublé au premier semestre, celles des produits de beauté ont au contraire diminué de 25%. Et là encore des différences ont été constatées souligne Patrick O'Quin, président de la fédération des entreprises de la beauté. […] Les exportations aussi sont à la peine […] Au contraire, les exportations vers la Chine devraient croitre de 3% en 2020. Selon l'étude du cabinet Astérès, les TPE et PME sont plus durement touchées. Jean-Marc Giroux, président de COSMED, l'association de PME des cosmétiques  : […] Et la crise devrait contribuer à transformer le secteur. […] Jean-Marc Giroux reste optimiste pour l'avenir du secteur et rappelle qu'il est très résilient.

ZK : Venons-en à cette étude publiée jeudi dans la revue « nature communications ».

LB : « Espèces rares en danger », c'est le titre de cette étude qui alerte sur un drame écologique qui pourrait mettre en péril notre planète. Les explications avec Lucie Bouteloup.

Ouistiti à tête jaune du Brésil, Kangourou arboricole du queensland australien, ou encore perroquet non volant... ce sont ainsi plus de 4 500 espèces de mammifères terrestres et un peu moins d'une dizaine de milliers d'oiseaux qui seraient les plus menacées par le changement climatique et l'influence humaine. Des espèces pourtant dont l'étude s'est appliquée à montrer l'importance de leur rôle dans le fonctionnement de l'écosystème. Grâce à des données recueillies à l'échelle mondiale, les chercheurs ont pu recenser et cartographier chacun de ces animaux, en croisant à la fois leur critère de rareté géographique, mais aussi pour la première fois, celui de rareté fonctionnelle. Exemple avec le macaque noir de l'ile de Sulawesi en Indonésie et dont l'espèce est menacée d'extinction. Un singe qui se nourrit de plus de 145  fruits différents et qui de fait, joue un rôle crucial pour la dispersion des graines des arbres. Mais l'étude va plus loin en s'appuyant sur les modélisations des experts climats de l'ONU, elle montre aussi que ce sont les oiseaux qui seront les plus impactés par les changements climatiques. Pire, elle prédit que d'ici 40 ans beaucoup d'entre eux risquent l'extinction.

ZK : En bref, le tennis avec la victoire d'Iga Swiatek en finale de Roland Garros.

LB : Iga Swiatek qui l'emporte en deux manches face à Sofia Kenin. Le score 6-4, 6-1. Elle devient la première Polonaise titrée dans un tournoi du Grand Chelem.
 
Un mot enfin pour saluer notre consœur et correspondante à Kaboul Sonia Ghezali, lauréate avec Shahzaib Wahlah du Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre. Tous deux sont récompensés pour leur reportage radio « Afghanistan: après l’attaque de la maternité de MSF ». Reportage à retrouver sur rfi.fr. 

Article publié le 10/10/2020

RFI - Radio France Internationale