Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 09/10/2020 20h00

Transcription

François Bernard : Merci d'écouter Radio France Internationale en direct de Paris où il est 22 heures. Bonsoir à tous, merci de nous rejoindre pour votre Journal en français facile. C'est Zéphyrin Kouadio qui va le présenter avec moi, bonsoir Zéphyrin.

Zéphyrin Kouadio : Bonsoir François, bonsoir à tous. 

FB : Dans l'actualité de ce vendredi 9 octobre, l'ex-otage française au Mali Sophie Pétronin de retour en France après 4 années de détention au Mali.

ZK : Le Programme alimentaire mondial (PAM) a été récompensé pour son action contre la faim par le prix Nobel de la paix.

FB : Coronavirus : vive inquiétude en Europe, le gouvernement espagnol décrète l'état d'urgence sanitaire à Madrid.

ZK : En France, le Premier ministre Jean Castex dévoile à Toulouse la nouvelle politique sécuritaire du gouvernement.

----

FB : Sophie Pétronin, la dernière otage française dans le monde, libérée au Mali, est arrivée aujourd’hui à la mi-journée en France.

ZK : Elle a été accueillie par sa famille et Emmanuel Macron, après de quatre années de détention.

FB : Marine de La Moissonnière et Richard Riffoneau étaient à l'aéroport qui a accueilli l'otage libérée.

Son foulard blanc sur la tête, un manteau beige et un masque bien sûr, Sophie Pétronin descend du Falcon médicalisé. Elle échange quelques mots avec Emmanuel Macron puis l’ancienne otage serre dans ses bras l’un de ses petit-fils, un petit garçon d’une dizaine d’années. S’approchent également deux autres de ses petits-enfants ainsi que Sébastien Chadaud, son fils qui a fait le voyage depuis le Mali, avec elle. Tous les 5 s’enlacent. Une embrassade collective comme une espèce de ronde qui dure de très longues minutes. Un moment extrêmement émouvant. Emmanuel Macron et Jean-Yves Le Drian se tiennent à l’écart. Puis tout le monde s’est rendu dans un salon d’accueil où une quinzaine de proches de Sophie Pétronin l’attendaient. Des retrouvailles tant attendues depuis près de 4 ans qui ont duré une bonne heure. Emmanuel Macron devait ressortir prendre la parole puis finalement, le président a changé d’avis. Il s’est contenté d’un tweet pour souhaiter la bienvenue à Sophie Pétronin apparemment l’ex-otage ne souhaitait pas s’exprimer. Elle voulait rester avec sa famille. Emmanuel Macron a tenu à respecter son choix.

FB : Marine de La Moissonnière. Sachez aussi que le député malien Soumaïla Cissé, a été libéré en même temps que Sophie Pétronin, plus de six mois après avoir été enlevé lui aussi.
Le Nobel de la paix a été décerné au Programme alimentaire mondial, des Nations unies, le PAM.

ZK : Cette institution nourrit des dizaines de millions de personnes au Yémen, à la Corée du Nord en passant par la Syrie.

FB : Selon les derniers chiffres communiqués, en 2019 15 milliards de rations ont été distribués et 97 millions de personnes ont été assistées dans 88 pays par cette organisation des Nations unies qui a son siège à Rome depuis le début des années soixante. Anne Lenir.

Le Siège du PAM, le Programme alimentaire mondial de l'ONU, est un immense bâtiment moderne, situé à la périphérie de Rome, non loin du quartier mussolinien de l’EUR. Cette organisation emploie près de 17 000 personnes de différentes nationalités dont 90 % travaillent directement sur le terrain. C'est le plus grand organisme humanitaire au monde qui est financé par 60 pays et par des dons privés. Chaque jour, 5000 camions, 92 avions et 20 navires acheminent des denrées alimentaires dans les pays où la sous-alimentation est chronique. Le PAM qui intervient souvent dans des zones de conflit apporte aussi d'autres formes d'assistance en collaboration, notamment, avec la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture et le FIDA, le Fonds international de l'ONU pour le développement agricole, dont les sièges se situent également dans la capitale italienne. Anne Le Nir, Rome, RFI.

FB : Aux États-Unis, Donald Trump a décrit le traitement contre le Covid-19 qu'il a reçu durant son hospitalisation comme un miracle envoyé par Dieu.

ZK : Parmi les médicaments reçus, l'un d'eux a été développé en utilisant des cellules dérivées d'un fœtus avorté.

FB : C'est ironique car son administration s'est toujours opposée à l'avortement, nous dit Simon Rozé.

Parmi tous les traitements qu'a reçu Donald Trump figurait notamment une association d'anticorps, de la société Regeneron. Pour son développement, l'entreprise a utilisé des cellules de hamster, mais pour s'assurer de son efficacité, Regeneron a eu besoin d'autres cellules baptisées HEK 293T. Elles sont dérivées d'une lignée obtenue sur un fœtus avorté aux Pays-Bas en 1972. Cette lignée est depuis très utilisée pour tester l'efficacité de médicaments, pour le développement de vaccins, elle a ainsi permis la mise au point de ceux contre la rubéole, la varicelle, l'hépatite A et le zona. Et au moins 5 candidats- vaccins contre le covid19 y ont recours dont plusieurs sont dans la dernière phase des essais cliniques. Malgré leur utilité indéniable. Par les questions éthiques qu'elles soulèvent, ces recherches sont très encadrées et font aujourd'hui encore l'objet de débats. L'administration de Donald Trump a ainsi interdit l'an dernier aux laboratoires utilisant des fonds publics de travailler avec des cellules issues de fœtus avortés. Le même type de cellules, qui ironiquement, a permis la mise au point du traitement qu'il qualifie de miracle envoyé par Dieu.

FB : Simon Rozé. Toujours à propos du coronavirus, la Banque mondiale estime que l'Amérique latine et les Caraïbes connaissent « les pires conséquences économiques et sanitaires » dans le monde en raison de la pandémie. Elle prévoit une baisse du Produit intérieur brut régional de 8% en 2020.

ZK : En Europe, le ministère italien de la Santé a fait état de 5 372 nouveaux cas de contamination par le coronavirus au cours des dernières 24 heures, un chiffre qui n'avait plus été atteint depuis le mois de mars.

FB : Le gouvernement espagnol a imposé l'interdiction des déplacements non essentiels à Madrid, malgré l'opposition des autorités régionales.

ZK : Le Royaume-Uni a fait état vendredi de 13 864 nouveaux cas de contamination. Chiffre important même s'il est en baisse : 17 540 cas signalés la veille.

FB : En France, on enregistre une nouvelle hausse des malades en réanimation et plus de 20 000 nouveaux cas positifs aujourd'hui.

FB : En France toujours, Jean Castex était à Toulouse ce vendredi matin. Le Premier ministre français est venu signer le premier « contrat de sécurité intégrée ».

ZK : C'est le nouvel outil du gouvernement pour lutter contre la délinquance dans les métropoles françaises.

FB : L’occasion aussi pour Jean Castex de répondre indirectement aux critiques de la droite et l’extrême qui l’accusent de laxisme. À Toulouse, le reportage de Julien Chavanne.

Quartier des Izards dans le nord de Toulouse. Jean Castex accompagné de 3 ministres voulait marquer les esprits en se rendant ici, une zone d’habitation victime du trafic de drogue. 3 morts cet été dans des fusillades et des habitants excédés, inquiets pour leurs enfants. Nicolas Aoued est le président du club de foot du quartier. [..] Message encore plus clair devant les associations du quartier. […] Jean Castex est venu montrer que l’État n’est pas impuissant à lutter contre la délinquance. Preuve à l’appui quelques heures plus tard sous les dorures de l’hôtel de Ville. Il signe le premier contrat sécurité intégrée avec le maire de Toulouse. À la clé : 111 policiers supplémentaires d’ici à la fin 2021. […] Matignon assure être déjà en contact avec plusieurs métropoles pour signer d’autres contrats du même type. Jean Castex veut continuer à occuper le terrain sécuritaire, l’un des marqueurs d’Emmanuel Macron en vue de 2022. Julien Chavanne, Toulouse, RFI.

FB : Sport, du tennis. Le numéro 2 mondial Rafael Nadal s'est qualifié pour la finale du tournoi de Roland Garros aux dépens de l'Argentin Diego Schwartzman en trois sets 6-3, 6-3, 7-6 (7/0) vendredi. Rafael Nadal qualifié pour sa 13e finale.

ZK : À 34 ans, Nadal est aussi proche d'égaler le record de vingt trophées en Grand Chelem détenu par Roger Federer.

FB : En finale, l'Espagnol affrontera le numéro 1 mondial Novak Djokovic ou le jeune Grec Stefanos Tsitsipas. Car les deux hommes sont toujours sur le court, à égalité, deux sets partout. Ils jouent ce moment le 5e set et Tsitsipas mène 1 jeu à 0. La finale dames se jouera demain entre la polonaise Iga Swiatek et l'Américaine Sofia Kenin, qui a déjà gagné l'Open d'Australie en début de saison.

Article publié le 09/10/2020

RFI - Radio France Internationale