Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 06/09/2020 20h00

Transcription

Loic Bussières : 22h à Paris, 2h de moins en temps universel. L'heure de votre Journal en français facile. Bonsoir et bienvenue si vous nous rejoignez et bonsoir Zéphyrin Kouadio.

Zéphyrin Kouadio : Bonsoir Loic, bonsoir à tous.

LB : Avec qui j'ai le plaisir de présenter cette édition. À la une : un nouveau dimanche de manifestation en Biélorussie. Des dizaines de milliers de personnes défilaient dans les rues de Minsk pour réclamer le départ d'Alexandre Loukachenko réélu malgré des soupçons de fraude.

ZK : Une attaque au couteau mortelle à Birmingham. Un homme a frappé au hasard la nuit dernière dans la deuxième ville d'Angleterre. Aucune piste n'est pour l'instant privilégiée.

LB : Du sport également dans ce journal avec la victoire de deux Slovènes qui s'illustrent dans le Tour de France. Et la première victoire depuis près d'un quart de siècle pour un pilote français en Formule 1.

-----

ZK : Tout d'abord l’impressionnant déploiement des forces de l’ordre et de l’armée à Minsk. Il n’aura donc pas découragé les dizaines de milliers de Biélorusses de descendre dans la rue aujourd'hui.

LB : Nouveaux défilés dans la capitale mais aussi en province à l'appel de l'opposition qui continue de réclamer le départ du président Alexandre Loukachenko, réélu il y a un mois malgré les accusations de fraudes massives. C'est le 4e dimanche de suite que de telles manifestations sont organisées. Elles ont mobilisé au moins 100 000 personnes à Minsk mais aussi de très nombreuses forces de police. Anastasia Becchio.

Jusqu'en soirée, des hommes cagoulés et armés de matraques ont pourchassé des manifestants dans les rues de Minsk. Des scènes qui se sont aussi produites dans d'autres villes, Brest, Grodno Vytebsk. Dans la capitale, les images aériennes ont montré une foule imposante qui a réussi à se réunir devant le palais de l'Indépendance, résidence d'Alexandre Loukachenko. Journalistes et témoins parlent d’une participation encore plus importante que lors des précédents dimanches. Une partie des manifestants s’est massée devant le palais présidentiel transformé en citadelle assiégée, entouré de véhicules blindés, de barbelés et gardé par des hommes casqués et armés de boucliers. Les manifestants ont scandé : « Combien vous payent-ils ? » ou « tribunal » à l’adresse de forces de l’ordre. Vers la fin de la manifestation, lorsque les gens ont commencé à quitter les lieux pour rentrer chez eux, des hommes en civil, mais masqués, se sont mis à interpeler des manifestants. Certains tentant de leur échapper, se sont réfugiés dans un café mais une quinzaine de forces de sécurité en ont brisé les vitres avec des matraques et ont saisi des jeunes hommes présents à l’intérieur. C’est ce qu’a raconté un responsable de l’établissement dans une vidéo diffusée sur le site tut.by. En fond, on y entend une manifestante déplorer : ils vont montrer ces vitres brisées à la télévision et ils diront que c’est nous qui l’avons fait.

ZK : Ces autres rassemblements à la une. À Hong Kong, on a manifesté aussi aujourd'hui contre le report des élections législatives.

LB : Elles devaient se tenir ce dimanche mais ont été repoussée d'un an pour cause de coronavirus. Une décision qui a provoqué la colère de l'opposition qui appelait donc à descendre dans la rue avec, à l'arrivée, une centaine d'arrestations par la police anti-émeute.

ZK : Des tensions également en Inde le long de la frontière chinoise.

LB : Et malgré des pourparlers entre les armées des deux pays, cinq porteurs des forces indiennes auraient été enlevés par des militaires chinois. Les explications de Côme Bastin.

Ils servent de guide et transportent du ravitaillement pour l’armée indienne dans les régions les plus isolées de l’Himalaya. Cinq porteurs auraient été enlevés par l’armée chinoise le long de la ligne Mac-Mahon, à la frontière de l’État de l’Arunachal Pradesh. L’information, d’abord portée par le frère de l’un des disparus est en train d'être vérifiée par les forces de sécurité locale. Un porteur avait déjà été enlevé par l’armée chinoise au mois de mars. Ce nouvel incident arrive alors que les tensions frontalières entre l’Inde et la Chine sont à leur comble. Dans la nuit du 30 au 31 août, les deux armées se sont fait faces le long du lac Pangong. Un membre des forces spéciales indiennes y a trouvé la mort dans des circonstances encore floues. Les deux armées continuent à masser des troupes supplémentaire le long de la frontière. Vendredi, les ministres de la Défense indiens et chinois se sont rencontrés à l’occasion d’une conférence à Moscou. Les discussions n’ont pas vraiment abouties. Chacun des deux camps se disant engagé pour une résolution pacifique mais reprochant à l’autre de s’aventurer sur son territoire. 20 soldats indiens ont trouvés la mort lors d’affrontements en juin, le long de cette frontière de 4 000 kilomètres disputée depuis 1962.

ZK : L'actualité de ce dimanche, c'est aussi cette attaque au couteau la nuit dernière à Birmingham. 

LB : Des agressions dont les circonstances et les origines restent pour l'heure inconnues mais qui ont entraîné la mort d’un homme et fait 7 blessés dont deux graves. La police a ouvert une enquête pour meurtre et recherche l'auteur de l'agression.

ZK : Le Royaume-Uni qui s'inquiète par ailleurs d'une hausse de cas de coronavirus.

LB : Pratiquement 3 000 nouvelles contaminations en 24h pour atteindre un niveau inédit depuis la fin du mois de mai. Une poussé « préoccupante » pour le ministre de la Santé Matt Hancock qui souligne que ces nouveaux cas sont principalement diagnostiqués chez « les plus jeunes ». 

ZK : Le Covid-19 qui contraint toujours l'Irlande à imposer une quatorzaine aux voyageurs qui entrent sur son sol mais cette règle pourrait bientôt changer.

LB : Il faut dire que l'Irlande est l'un des derniers pays d'Europe à imposer une telle mesure y compris pour les Irlandais. Aussi, Émeline Vin, trois eurodéputés demandent au gouvernement d'amender les recommandations sanitaires.

Trois eurodéputés irlandais réclament d'être exemptés de la quatorzaine et de pouvoir faire l'aller-retour entre Bruxelles et leur circonscription en toute liberté. Jusqu'à présent ils sont comme tout Irlandais contraints à restreindre leur mouvement pendant 2 semaines. Dans une lettre adressée au gouvernement, ils demandent à ce que soit suffisant un dépistage avant et après le voyage, ces tests sont remboursés par le Parlement européen. Bruxelles autorise le télétravail pour les eurodéputés mais ils doivent être physiquement dans l'hémicycle pour prendre la parole en session plénière. « Il faut que nous puissions assister aux sessions pour remplir pleinement notre mission », déclarent les trois élus dans le courrier. Il y a une dizaine de jours, le Commissaire européen du Commerce Phil Hogan a été contraint à la démission pour ne pas avoir respecté ces recommandations. La quatorzaine est une obligation morale mais dans les faits, moins d'un voyageur sur dix est contrôlé dans les quinze jours suivant son arrivée. Le ministre aux Transports Eamon Ryan a évoqué cette semaine la possibilité de remplacer la quarantaine par un dépistage aux aéroports, comme dans la majeure partie de l’Union européenne. Émeline Vin, Dublin, RFI.

ZK : En bref, le Japon frappé par le cyclone Haishen.

LB : Un cyclone placé en catégorie « extrêmement fort » par les météorologues. Plus de 3 millions d'habitants du sud de l'archipel ont été appelés à évacuer. Haishen devrait atteindre l'île ed Kyushu la nuit prochaine.

ZK : En Californie, c'est en revanche le feu qui inquiète. 

LB : Des dizaines de personnes piégées par un incendie de forêt dans le nord de l'État ont été évacuées par hélicoptère. Un incendie qui a éclaté vendredi sur un terrain escarpé et accidenté alors que la Californie connaît une nouvelle vague de chaleur ce week-end.

ZK : L'actualité des sports avec la 9e étape du Tour de France entre Pau et Laruns, la deuxième dans les Pyrénées. 

LB : Étape remportée par le Slovène Tadej Pogacar, c'est aussi un Slovène, Primoz Roglic qui prend le maillot jaune, et donc la tête du classement général. Pas d'étape demain, le peloton repartira mardi, dans l'Ile d'Oléron.

ZK : Du sport encore avec cette journée historique en Formule 1 !

LB : Pour la toute première fois depuis 24 ans, un Français s'impose sur un grand prix. À Monza, en Italie, Pierre Gasly a tenu bon au volant de son Alpha Tori. Un sacre très attendu dans l'Hexagone au terme d'une course rocambolesque. Tom Rossi.

Il n’avait que 3 mois lorsqu’Olivier Panis remportait le Grand Prix de Monaco en 1996. 24 ans plus tard, Pierre Gasly lui succède après ¼ de siècle sans Français sur la plus haute marche du podium. Une victoire au terme d’une course folle, à Monza, temple de la vitesse. Pierre Gasly, parti 10e sur la grille avec son Alpha Tauri est remonté. Il a profité d’une interruption suite à l’accident spectaculaire mais sans gravité du Monégasque Charles Leclerc et d’une pénalité infligée au leader britannique Lewis Hamilton. Le pilote de 24 ans s’est alors retrouvé en tête à 25 tours de l’arrivée et avec 5 secondes d’avance sur Carlos Sainz. L’Espagnol s’est rapproché de Gasly, a tenté de le dépasser lors du dernier tour, sans succès, pour le plus grand bonheur du Français qui signe sa première victoire lors de son 55e Grand Prix. Pierre Gasly, 13e pilote tricolore de l’histoire à s’imposer, est aussi le plus jeune, plus précoce qu’Alain Prost, vainqueur pour la première fois à 26 ans et devenu ensuite quadruple champion du monde.

LB : Un autre exploit sportif à signaler avant de se quitter, celui de l'équipe de France de triathlon qui devient la première nation à remporter trois fois de suite le relais mixte des Championnats du monde de triathlon en s'imposant à Hambourg, en Allemagne. Seule épreuve du circuit mondial organisée cette année en raison de la pandémie de Covid-19

Article publié le 06/09/2020

RFI - Radio France Internationale