Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 20/02/2018 20h00

Transcription

21 h Paris, 20 h TU

Gilles Moreau : bonsoir à toute et tous, bienvenue dans votre Journal en français facile, présenté ce soir avec Sylvie Berruet.

Dans l'actualité : 

La situation humanitaire en Syrie, toujours très préoccupante à travers le pays. Elle est même catastrophique pour les habitants de la Ghouta orientale, enclave massivement bombardée par l'armée du régime. Les ONG se disent "horrifiées" par l'ampleur de ces bombardements.

SB : Mahmoud Abbas réclame la mise en place d'un "mécanisme multilatéral" pour régler la question palestinienne. Le président palestinien s'exprimait  aujourd'hui au Conseil de sécurité de l'ONU.

GM : Le nouveau président du Libéria George Weah est en France. Le développement économique par le sport est au programme de sa visite officielle de 4 jours.

SB : Aux Jeux Olympiques d'hiver, le biathlon français et son leader Martin Fourcade ont décroché une nouvelle médaille d'or, dans l'épreuve du relais mixte. 

SB : En Syrie, "le pire est devant nous », c'est le ministre français des affaires étrangères qui l'affirme.

GM : "Nous allons vers un cataclysme humanitaire",  a expliqué Jean-Yves le Drian aujourd'hui à  l'Assemblée nationale. Des propos très sombres qui s'expliquent notamment par la situation dans  la Ghouta orientale, l'une des dernières poches rebelles situées près de Damas, massivement bombardée par l'armée du régime.

Autre grande zone de combats actuellement en Syrie : Afrine, dans le nord-ouest du pays, à la frontière turque. L’offensive de l'armée turque contre une milice kurde a pris aujourd'hui une nouvelle tournure, avec l'entrée en action de l'armée syrienne.

Jelena Tomic :

« C'est un développement majeur dans le conflit complexe qui ravage la Syrie depuis bientôt 7 ans. L'arrivée des milices pro-gouvernementales syriennes dans la région d'Afrine est venue contrecarrer l'offensive turque. Car même si Ankara a réussi à avancer environ 10km sur le pourtour de l'enclave kurde et à faire reculer les forces kurdes de la zone montagneuse, le déploiement des milices pro-Damas le long de la frontière turque risque de ralentir l'offensive d'Ankara, et les projets du président Erdogan qui comptait sur ses forces pour assiéger prochainement la ville d'Afrine. Selon l'agence syrienne Sana, les forces populaires ont été visées par des tirs d'artillerie dès leur arrivée, ce qui n'a pas empêché les combattants, plusieurs centaines selon l'Observatoire Syrien des droits de l'homme, à entrer dans l'enclave kurde. On ignore à ce stade si le déploiement syrien s'est fait avec l'aval de Moscou, un allié clé du régime syrien, mais pour de nombreux observateurs, il n'y aurait pas de risques de confrontation majeure. Des escarmouches ou des combats de basse intensité ne sont cependant pas à exclure. »

GM Merci Jelena Tomic.

SB : Le président palestinien Mahmoud Abbas a prononcé un discours aujourd'hui au Conseil de sécurité de l'ONU.

GM : Mahmoud Abbas dont les relations avec l'administration américaine sont actuellement au plus bas, il s'est donc tourné vers  l'ONU, réclamant  la "création d'un mécanisme multilatéral" et la mise en place d'une conférence internationale pour régler la question palestinienne. 

SB : Aux Etats-Unis, le débat sur le contrôle des armes à feu revient après chaque tuerie de masse, pour être généralement étouffé après quelques jours d'émotion.

GM : Mais cette fois, après la fusillade dans un lycée de Floride qui a fait 17 morts mercredi dernier, un vrai mouvement de protestation prend de l'ampleur. Dans ces discussions acharnées, un pays joue un rôle : la Russie. Elle se sert d'automates sur internet, afin de diviser au maximum la société américaine.

Explications à New York de Grégoire Pourtier :

" Il n'a fallu qu'une heure pour que l'armée virtuelle se mette en ordre de marche. Mercredi, alors que les chaînes d'information continue commençaient à peine à évoquer la fusillade au lycée de Parkland, des discussions étaient lancée sur les réseaux sociaux, des commentaires explosifs apparaissaient, et des détails fabriqués étaient disséminés sur internet. Malgré le drame, tous ces éléments ont mis de l'huile sur le feu, et c'était bien l'objectif. Car dans beaucoup de cas, ces polémiques ont été lancées, et surtout relayées, amplifiée par des comptes factices, et automatisés, contrôlés par des informaticiens russes. Des comptes parfois identifiés, et donc désormais surveillés par des chercheurs, qui ont ainsi noté leur pic d'activité juste après les premiers échos de la tuerie. Ces comptes pirates profitent de chaque événement controversé afin de diviser la société américaine, en exacerbant les tensions pour élargir le fossé qui se creuse sur certains sujets de fond. Cette fois, il s'agissait du droit à porter des armes, mais l'avortement, les impôts, l'immigration ont par exemple été ciblés récemment. Plus généralement, les services de renseignement, et désormais la justice américaine, disent ainsi leur conviction absolue que l'élection présidentielle de 2016 a ainsi été perturbée par ces comptes. "

SB : George Weah, le nouveau président du Liberia, est arrivé à Paris. Il entame une visite de 4 jours en France.

GM : L’ancienne star du football sera reçue demain par Emmanuel Macron pour un déjeuner de travail à l'Elysée. Il y aura d'autres personnalités du monde sportitf, notamment les footballeurs Didier Drogba et Kylian Mbappé. Le développement économique par le sport est au programme de cette visite officielle.

SB : A Londres, les dirigeants d'Oxfam comparaissaient ce matin devant un comité parlementaire.

GM : Un comité chargé de faire la lumière sur les agissements d’employés de l'ONG. Oxfam est accusée d'avoir couvert des faits de prostitution en Haïti après le séisme dévastateur de 2010. Nous retrouvons à Londres Marina Daras :

« Le directeur général d'Oxfam s'est excusé devant le comité parlementaire au nom de l'ONG pour son traitement des abus commis en Haïti, mais aussi en son nom propre, pour des déclarations faites dans la presse et qui semblaient vouloir atténuer les faits. Mark Goldring a également révélé que 26 cas d'agressions sexuelles, nouveaux ou historiques, ont été reportés depuis que l'affaire d'Haïti est devenue publique la semaine dernière. L'ONG demande à ce que les victimes ou témoins d'abus sexuels se manifestent au plus vite pour pouvoir enquêter sur ce problème de fond. Les dirigeants ont tenté de rassurer les parlementaires en leur expliquant leur plan d'action et la mise en place d'un système de contrôle d'abus au sein de l'organisation. Penny Lawrence, la directrice générale adjointe d'Oxfam avait déjà annoncé sa démission lundi dernier, assumant toutes responsabilités. Les parlementaires questionnent aujourd'hui le financement de l'aide humanitaire qui est remis en question par certains politiques. Oxfam avait déjà annoncé il y a quelques jours que l'ONG ne recevrait plus d'argent public jusqu'à nouvel ordre. Depuis le début du scandale, 7000 personnes ont annulé leurs dons réguliers en faveur d'Oxfam. »

SB : En France, Laurent Wauquiez maintient les propos virulents qu'il a tenus sur plusieurs personnalités, à l'exception de Nicolas Sarkozy.

GM : Le président du parti les Républicains s’est expliqué ce soir chez nos confrères de BFM. Il assume les propos tenus devant les élèves d'une école de commerce de Lyon, notamment sur Emmanuel Macron. Il a souligné que le passage concernant Nicolas Sarkozy était "le seul" qu'il regrettait. Laurent Wauquiez avait accusé l'ancien chef de l'Etat de mettre sur écoutes ses ministres. Il regrette et a présenté ses excuses à Nicolas Sakozy.

Au procès en appel de Jérôme Cahuzac, le parquet a requis la confirmation de la peine qui avait été condamné en première instance, soit trois ans de prison ferme, pour l'ancien ministre du budget.

SB : Aux Jeux Olympiques d'hiver, le biathlon français et son leader Martin Fourcade décrochent une nouvelle médaille d'or !

GM : Titre olympique remporté dans l'épreuve du relais mixte. Marie Dorin, Anaïs Bescond et Simon Desthieux avaient bien préparé le terrain à Martin Fourcade qui a parachevé le travail. La France termine 1ère devant la Norvège et l'Italie.

Envoyé spécial de RFI à  Pyeongchang, Chistophe Diremzian :

( non disponible)

GM : Au tableau des médailles à ces jeux de Pyeongchang, la France est 5 ème devant notamment les Etats-Unis.

C’est la fin de votre Journal en français facile, à retrouver sur notre site à la page RFI Savoirs.

Bonsoir à tous !

Article publié le 20/02/2018

RFI - Radio France Internationale