Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 10/07/2018 20h00

Transcription

Romain Auzouy : Vous écoutez RFI il est 22h à Paris, 20h en temps universel. Bonsoir à tous, c’est l’heure de votre Journal en français facile. Présenté en compagnie de Sylvie Berruet, bonsoir Sylvie.

Sylvie Berruet : Bonsoir Romain, bonsoir à tous.

RA : Et un grand titre à la une de l’actualité : la France qui vient de se qualifier pour la finale de la Coupe du monde de football. Les Bleus vainqueurs 1-0 de la Belgique. Nous irons à Saint-Pétersbourg où s’est déroulé le match dans un instant, puis auprès de supporters des deux pays.

SB : En Thaïlande le soulagement. Les 13 jeunes sont tous sortis de la grotte dans laquelle ils avaient été pris au piège de la montée des eaux. Les dernières opérations de secours ont eu lieu ce mardi.

RA : Et puis il y aura bientôt un drapeau israélien sur la Lune. Une entreprise privée de l’État hébreu annonce en effet qu’elle va envoyer un robot l’an prochain.

-----

SB : Le match a été serré, tendu : mais la France a battu la Belgique en demi-finale de la Coupe du Monde

RA : 1 but, 1 seul, mais qui envoie les Bleus en finale. But signé Samuel Umtiti en début de seconde période. Eric Mamruth vous nous avez fait vivre la rencontre sur les antennes africaines de RFI, l’équipe de France a livré un grand match ce soir.

[Transcription manquante]

RA : Merci Eric Mamruth.

SB : Un match suivi par des centaines de milliers de supporters des deux pays.

RA : Et la preuve nous partons à la frontière entre la France et la Belgique, à Comines. C’est là que vous vous trouvez William de Lesseux. Quelle ambiance, moins de 10 minutes après la fin du match ?

[Transcription manquante]

RA : La France disputera donc la finale de la Coupe du monde dimanche. Ce sera face à la Croatie ou l’Angleterre, les deux équipes qui s’affrontent ce mercredi soir.

SB : En Thaïlande, une fin heureuse.

RA : Après 18 jours d’angoisse, tous les enfants ainsi que leur entraîneur de football ont pu retrouver l’air libre. Ce matin ils étaient encore 5 coincés au fond d’une grotte, ils avaient été pris au piège de la montée des eaux. Les opérations de secours ont donc pris fin, elles ont duré près d’une semaine. Au cours de l’opération, un secouriste est mort noyé. Mais tous les enfants sont sains et saufs. Envoyé spécial de RFI à Mae Saï, Arnaud Dubus.

C’est un énorme soulagement en Thaïlande. Jusqu’au dernier moment, les Thaïlandais craignaient qu’un incident intervienne dans ce qui a constitué une opération de sauvetage extrêmement délicate. Ekapol Chanthawong, l’entraîneur de football âgé de 25 ans, qui avait amené les jeunes membres de son équipe dans la grotte de Tham Luang après un entraînement, a été le dernier à en sortir après 18 jours. Pour les 13 plongeurs-spéléologues étrangers et les cinq commandos de la marine thaïlandaise qui les assistaient, cette opération de sauvetage est un succès considérable, peut-être une première dans l’histoire des opérations de sauvetage dans les grottes. Les risques étaient importants pour des enfants affaiblis après dix jours passés dans l’obscurité et pratiquement sans nourriture, d’autant qu’ils ne savaient pas nager au départ. La mort vendredi par noyade dans la grotte d’un secouriste, pratiquant du triathlon et plongeur chevronné, en a témoigné. Les 12 enfants et l’entraîneur sont sous observation médicale. Les huit premiers enfants évacués dimanche et lundi sont en relativement bonne condition physique et mentale, mais deux d’entre aux souffrent d’une infection pulmonaire et un troisième d’une arythmie cardiaque. Arnaud Dubus Mae Sai RFI.

RA : Et en raison de leur état de santé encore fragile, les jeunes footballeurs ne pourront pas se rendre en Russie pour assister à la finale de la Coupe du monde de football dimanche. Ils avaient été invités par la FIFA, la Fédération internationale. Mais les médecins estiment qu’ils doivent encore rester à l’hôpital.

SB : Et puis Israël qui se lance dans la conquête spatiale.

RA : Il devrait bientôt y avoir un drapeau israélien sur la lune. Une entreprise privée de l’État hébreu annonce en effet qu’elle projette de lancer l’année prochaine un robot vers la lune. Il s’agit de la société SpaceIL. Pour Israël ce serait une première. Reportage de notre correspondant à Jérusalem Michel Paul.

Le compte à rebours est entamé... Après les États-Unis, la Russie et la Chine, Israël veut être le quatrième pays à envoyer un module spatial sur la Lune. Le lancement devrait avoir lieu en décembre prochain en Floride à l’aide d’une fusée américaine. Si tout se passe comme prévu, l’engin se posera sur la lune le 13 février 2019. Budget : 95 millions de dollars qui proviennent en grande partie de fonds privés. Agnès Levy, ingénieure de navigation à Space IL, la compagnie qui réalise le projet avec les industries aéronautiques israéliennes explique quelle sera la mission du mini engin spatial israélien. Un but éducatif également : Space IL ne compte que 40 employés, mais des centaines de volontaires pour la plupart des lycéens et des étudiants en universités. La mission sera de courte durée. 48 h seulement après l’alunissage. Et ensuite il ne restera sur le satellite de la terre que le module inerte arborant le drapeau israélien et l’inscription : Israël vivra à tout jamais. Michel Paul Jérusalem, RFI.

SB : Et puis on a débuté ce journal en évoquant la qualification de la France pour la finale du Mondial... Une autre information football d’importance ce mardi.

RA : Le départ de Cristiano Ronaldo pour la Juventus Turin. La star portugaise quitte le Real Madrid après neuf saisons où il a rencontré le succès. Il a remporté à quatre reprises la Ligue des Champions. « Le moment est venu », a-t-il déclaré. Selon plusieurs médias espagnols, son transfert dépasserait les 100 millions d’euros.

SB : Et puis en cyclisme, la quatrième étape du Tour de France ce mardi.

RA : Victoire au sprint du Colombien Fernando Gaviria. Il remporte sa deuxième étape sur ce Tour 2018. Le maillot jaune reste sur les épaules du Belge Greg Van Avermaet.

SB : Enfin en tennis, il n’y a plus de français dans le tournoi de Wimbledon.

RA : Le dernier représentant tricolore a été battu cet après-midi en 1/8e de finale. Gilles Simon a été dominé en quatre sets par l’Argentine Juan Martin Del Potro, qui affrontera en ¼ de finale Rafael Nadal. À suivre également le choc entre le Serbe Novak Djokovic et le Japonais Kei Nishikori.

Article publié le 10/07/2018

RFI - Radio France Internationale