Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 05/08/2018 20h00

Transcription

Benjamin Delille : Merci d’écouter RFI il est 22h en direct de Paris, 20h en temps universel. Bonsoir et bienvenue dans votre Journal en français facile que j’ai le plaisir de présenter ce soir avec Sylvie Berruet, bonsoir Sylvie !

Sylvie Berruet : Bonsoir Benjamin, bonsoir à tous.

BD : A la Une de l’actualité de ce samedi : le Venezuela où Nicolas Maduro dit avoir été visé par une tentative d’assassinat hier. Il accuse la Colombie et les États-Unis d’être responsable de ce supposé attentat.

SB : Des troupes de l’OTAN visées pas un attentat-suicide en Afghanistan. Trois soldats tchèques sont morts dans cette attaque revendiquée par les talibans.

BD : Un crash d’avion en Suisse fait 20 morts. L’appareil, un avion de collection trimoteur, s’est écrasé dans les Alpes à plus de 2500 mètres d’altitude.

SB : Et puis on terminera avec Yvan Amar qui nous présentera son expression de la semaine.

-----

SB : Au Venezuela, Nicolas Maduro veut répondre fermement à la tentative d’assassinat dont il dit avoir été la cible hier. Le ministre de l’Intérieur, Nestor Reverol, annonce ce soir que six personnes ont déjà été arrêtées.

BD : Les autorités vénézuéliennes affirment que l’attentat a été commis avec des drones chargés d’explosifs. Il a été revendiqué par un groupe inconnu jusque-là composé de civils et de militaires. Nicolas Maduro s’est empressé d’accuser Juan Manuel Santos, le président de la Colombie. Selon lui il aurait agi avec l’aide de financiers des États-Unis. Pour Juan Manuel Santos, l’accusation est absurde. Même chose à Washington où s’est exprimé John Bolton, le conseiller de la Maison-Blanche pour la sécurité nationale.

« Je peux dire sans équivoque que le gouvernement américain n’est impliqué d’aucune manière dans cette affaire… En ce qui concerne ce qui s’est passé hier après-midi, cela pourrait être beaucoup de choses, à commencer, par exemple, par une diversion du régime Maduro lui-même… Il a accusé le président colombien sortant d’être responsable, puis ce qu’il appelle l’extrême droite au Venezuela, c’est-à-dire en réalité la grande opposition à son pouvoir autoritaire… puis il a accusé des tireurs qui viendraient des États-Unis. Ce sont des choses qu’il a déjà dites et que vous devez prendre pour ce qu’elles sont. Si le gouvernement vénézuélien a des informations importantes à nous communiquer et qui attesteraient d’une violation potentielle du droit pénal américain, nous les prendrions au sérieux. Mais en attendant, je pense que nous devrions vraiment nous concentrer sur la corruption et l’oppression par le régime de Maduro au Venezuela. »

BD : Ce soir l’armée vénézuélienne a réaffirmé sa loyauté à Nicolas Maduro.

SB : John Bolton s’est aussi exprimé au sujet de la dénucléarisation de la Corée du Nord aujourd’hui. Il a précisé que l’administration américaine n’était pas « naïve » et qu’il faudrait plus que des mots pour que Pyongyang se débarrasse de son arsenal nucléaire.

BD : Le conseiller à la sécurité nationale américaine réagissait à un récent rapport de l’ONU. Ce rapport affirme que la Corée du Nord poursuit son programme d’armement. Et ce malgré les promesses avancées par les autorités nord-coréennes ces dernières semaines.

SB : Au Sud-Soudan, un accord final a été signé entre les belligérants sur le partage du pouvoir.

BD : Le gouvernement et les rebelles espèrent que cet accord mettra un terme à cinq années de guerre civile sanglante dans le pays.

SB : L’Afghanistan est une nouvelle fois frappé par un attentat meurtrier... Trois soldats tchèques de l’OTAN ont été tués.

BD : Attentat-suicide contre un convoi de l’OTAN au nord de Kaboul : l’explosion a eu lieu près d’une clinique privée. L’attaque a été revendiquée par les talibans. Correspondance à Kaboul, Sonia Ghezali.

C’est près de Charikar, la capitale provinciale du Parwanm au nord de Kaboul que l’attaque a eu lieu vers 6h du matin heure locale. Des soldats de l’OTAN et de l’armée afghane patrouillent ensemble quand un kamikaze à pied vise le convoi. Les talibans revendiquent rapidement sur les réseaux sociaux l’attentat déclarant avoir visé, je cite, « les forces de l’envahisseur américain ». Deux soldats américains avaient été tués le mois dernier, portant à quatre le nombre de militaires tombés en Afghanistan depuis le début de l’année. La dégradation sécuritaire se confirme jour après jour, notamment dans l’est à Jalalabad durement frappe par plusieurs attentats ces dernières semaines. Ce matin encore, une explosion a retenti devant l’une des cliniques privées de la capitale provinciale du Nangahar où talibans et organisation État islamique mènent régulièrement des attentats. Le commandement de la force déployée par l’OTAN précise également qu’un soldat américain et deux Afghans ont été blessés.

SB : En Syrie, le groupe Etat Islamique a décapité aujourd’hui l’un de ses otages. Il faisait partie de la trentaine de personnes enlevées le 25 juillet lors d’un assaut à Soueida au sud.

BD : Ce jour-là, l’organisation terroriste avait lancé plusieurs attaques simultanées, en même temps, dans cette province. Elles avaient fait plus de 250 morts. Ce soir, les Forces démocratiques syriennes, une coalition soutenue par les États-Unis, proposent d’échanger des prisonniers djihadistes contre les otages restants pour tenter de les sauver.

SB : Dans la péninsule du Sinaï, en Égypte, 52 djihadistes de la branche locale du groupe État islamique ont été tués.

BD : C’est l’armée égyptienne qui annonce les avoir éliminés dans le cadre d’une grande opération militaire entamée le 9 février dernier. En tout plus de 200 djihadistes et plus de trente soldats sont morts depuis son lancement.

SB : Le dernier bilan du séisme en Indonésie fait état d’au moins 37 morts et plusieurs dizaines de blessés selon les autorités...

BD : Ce tremblement de terre, de magnitude 7, est le deuxième en une semaine à frapper l’île de Lombok à l’est de Bali. Le précédent avait fait 17 morts. L’ambassade de France à Jakarta a mis en place une cellule d’assistance et d’informations. En cas de problème vous pouvez la joindre au 00 62 21 23 55 76 77.

SB : Un avion de collection s’écrase dans les Alpes suisses. Bilan : 20 morts, dont un enfant.

BD : Le trimoteur devait rallier la ville de Locarno dans le sud à Zurich, la capitale économique. Il s’est écrasé dans le canton des Grisons, à un peu plus de 2500 mètres d’altitude. On ne connaît pas pour l’instant causes de ce terrible accident. Correspondance en Suisse, Jérémie Lanche.

Très vite, 5 hélicoptères ont été dépêchés sur les lieux du crash. Mais selon les autorités, il n’y a plus aucun espoir de retrouver de survivants. En plus des trois membres d’équipages, l’appareil transportait 17 passagers venus de Suisse et d’Autriche, tous venus passer le week-end au bord du lac Majeur, à la frontière italienne. Un témoin, cité par la presse suisse, raconte avoir vu l’avion faire un brusque demi-tour avant de tomber comme une pierre. L’appareil, un ancien avion de guerre allemand Junkers JU52, datait de la fin des années 30. Mais sa dernière inspection en juillet n’avait révélé aucun problème technique. La piste d’une collision en vol ou d’une explosion a été écartée. La thèse de la canicule qui touche la Suisse, et qui aurait pu causer un dysfonctionnement des moteurs, est également laissée de côté. Reste l’erreur humaine, mais difficile à dire, car l’avion n’était pas équipé de boîte noire. Une enquête a été ouverte, mais la police locale a déjà prévenu : celle-ci sera longue et complexe. Jérémie Lanche, Genève, RFI.

SB : Un incendie meurtrier a frappé la Grèce il y a quelques jours. Incendie qui avait fait 90 morts selon un nouveau bilan.

BD : Et aujourd’hui le gouvernement grec a remplacé les chefs de la police et des pompiers. Réaction aux critiques sévères sur la gestion de la catastrophe par les autorités.

SB : Il continue de faire très chaud partout en Europe. La canicule s’installe et devrait même s’amplifier en France en début de semaine.

BD : Il y a toujours 67 départements en vigilance orange. Et les plus fortes températures sont attendues lundi ou mardi selon les régions. Il pourrait faire jusqu’à 36 degrés à Paris et Lyon.

SB : On retrouve à présent Yvan Amar pour l’expression de la semaine.

Qu’est-ce que c’est donc que cette « Opération Phénix » ? Existe-t-elle seulement ? C’est en tout cas le nom qui a été donné à un possible mouvement contre le Président Maduro au Venezuela. Et c’est ce que déclare une journaliste d’opposition, exilée aux États-Unis. Mais on doit avouer que le nom est bien choisi, puisqu’il évoque une renaissance, un renouveau. Non seulement ça, mais un renouveau après une période considérée comme catastrophique. Et l’expression est construite à partir du nom d’un oiseau légendaire, qui appartient à la mythologie ancienne, et même qu’on trouve dans plusieurs mythologies : en Grèce, chez les Perses, en Égypte. Il s’agit d’un oiseau fabuleux qui vit très longtemps. Et quand il sent sa mort proche, il construit allume un bûcher dans lequel il brûle. Et de ses cendres naît un nouvel oiseau tout jeune, semblable au précédent. Le Phénix est donc un symbole d’immortalité, mais surtout, il évoque la possibilité après une épreuve, après une passe difficile, de reprendre sa vie avec succès. Alors qu’on le croyait mort, il renaît de ses cendres : c’est l’expression consacrée, l’expression qu’on emploie le plus souvent.

BD : C’était l’expression de la semaine avec Yvan Amar. En Football, la Coupe du monde de football féminine pour les moins de 20 ans a débuté aujourd’hui en France. L’équipe de France justement a joué son premier match contre le Ghana tout à l’heure. Première performance réussie puisque les Françaises se sont imposé 4 buts à 1.

Article publié le 05/08/2018

RFI - Radio France Internationale