Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 04/02/2018 20h00

Transcription

Céline PELLARIN

Vous écoutez RFI, il est 20h TU, 21h à Paris

Vous écoutez votre journal en français facile, merci et bienvenu. Avec moi ce soir pour vous le présenter: Zéphirin Kouadio. Bonsoir Zéphirin.

Zéphirin KOUADIO

Bonsoir Céline, bonsoir à tous.

CP

En Israël, après le meurtre d'un habitant d'une colonie en Cisjordanie occupée, le gouvernement décide de faire un exemple. Il légalise cette colonie.

ZK

Aux Etats Unis, dans quelques heures, le pays se mettra presque en pause pour regarder un match de football américain. C'est la finale du Superbowl. Un évènement sportif énorme qui génère également des centaines de millions de dollars de revenus. Et c'est Marie Bourreau, à New York qui nous racontera tout ça.

CP

Et comme nous sommes dimanche, nous retrouverons en fin de journal Yvan Amar et son expression de la semaine. Laquelle a-t-il sélectionné, restez à l'écoute pour le découvrir dans quelques minutes.

ZK

Israël va donc légaliser, Céline, c’est-à-dire rendre officielle, une nouvelle colonie en Cisjordanie Occupée.

CP

Effectivement, il s'agit de Havat Gilad, une colonie, c'est-à-dire un village implanté sur un territoire sans autorisation. Dans cette colonie, c'est une quarantaine de familles qui y vit. Jusqu'à ce dimanche, le pouvoir israélien la considérait comme illégale. Mais le gouvernement a décidé de lui accorder rétroactivement, c'est-à-dire en prenant une décision qui a un effet sur le passé, depuis le premier jour de cette colonie. Un village donc qui a reçu les autorisations nécessaires pour exister légalement. Une décision symbolique et politique. Elle suit le meurtre de l'un des habitants de cette colonie, le mois dernier. La mesure a été annoncée par le chef du gouvernement israélien, Benyamin Netanyahu.

"Il y a quelques minutes, j'ai parlé avec Yael, la veuve du Rabbin Raziel Shevach. Je lui ai dit que notre politique avait deux axes. Tout d'abord, faire passer la justice. Hier, nos forces ont été une fois de plus en action pour arrêter les derniers assassins du Rabbin Shevach et leurs complices. Nous n'aurons pas de repos jusqu'à ce que nous les ayons amenés devant la justice. Et nous les amènerons tous devant la justice. Notre second axe est le renforcement de la colonisation. Quiconque s'imagine qu'à travers le meurtre répréhensible d'un habitant de Havat Gilad, père de six enfants, pourra vaincre notre esprit et nous affaiblir, fait une grave erreur. Aujourd'hui, le gouvernement va donner un statut à Havat Gilad afin de faciliter la vie là-bas".

ZK

Voilà, Benyamin Netanyahu, par le chef du gouvernement israélien. Le roi de Jordanie veut, lui, relancer la réconciliation entre Israël et la Palestine

CP

Mais pour cela, affirme Abdallah II, il faut recréer un lien de confiance entre les autorités palestiniennes et les Etats Unis. Mais cela risque d'être compliqué. Depuis la décision du président américain de reconnaitre Jérusalem comme capitale d'Israël, les Palestiniens sont en colère. Ils ont décidé que Washington ne pouvait plus jouer un rôle de médiateur, d'arbitre dans le processus de paix.

ZK

Dans la capitale iranienne, les enfants n'iront pas à l'école ce lundi.

CP

C'est à cause de la pollution de l'air de Téhéran. Les autorités préfèrent que les écoliers du primaire restent chez eux pour ne pas avoir à respirer ces microparticules de pollution. Mais les enfants ne sont pas les seuls concernés. La mairie de Téhéran a également recommandé aux personnes fragiles : les femmes enceintes, les personnes âgées ou celles souffrant de problèmes cardiovasculaires, de problèmes cardiaques de rester chez elles.

ZK

Allez, on met le cap sur les Maldives pour parler d'une crise politique.

CP

Les Maldives, un archipel de l'Océan indien peuplé de trois cent quarante mille personnes. A l'origine de cette crise, deux institutions politiques qui s'affrontent. Il y a d'un côté, la Cour Suprême qui ordonne la libération de prisonniers politiques et la réintégration dans leurs fonctions de douze députés. De l'autre, il y a le gouvernement qui refuse d'obéir et qui a ordonné samedi la fermeture du Parlement. Ce dimanche le pouvoir durcit le ton, Nicolas Falez.

Malgré la décision de la Cour Suprême et malgré l'appel lancé par le Secrétaire Général de l'ONU: le gouvernement des Maldives refuse de libérer les prisonniers politiques. Tout comme il refuse la réintégration des douze parlementaires. Le retour des douze députés au Parlement serait lourd de conséquences pour le pouvoir, puisque l'opposition obtiendrait ainsi la majorité absolue. Après avoir suspendu les travaux du Parlement hier, le pouvoir menace désormais de faire intervenir les forces de l'ordre au cas où la Cour Suprême tenterait de destituer l'actuel chef de l'Etat Abdulla Yameen. Celui-ci est soutenu par le Procureur général des Maldives qui, lui aussi, invite "toutes les instances nationales et militaires" à faire obstacle à un éventuel processus de destitution. Ces derniers jours ont aussi été marqués par une annonce politique importante. L'ancien Président Mohamed Nasheed a l'intention de se présenter à la prochaine élection présidentielle. Il est réfugié au Royaume Uni depuis une condamnation controversée pour "terrorisme" en 2015.

ZK

Explications signées Nicolas Falez. Il est 13h05 à Minneapolis aux Etats Unis. Et c'est là que tous les regards des américains seront tournés dans quelques heures, Céline.

CP

Effectivement, Zéphirin, dans le stade de cette ville du Minnesota, c'est le match de football américain de l'année qui va se jouer. L'équipe de Boston contre celle de Philadelphie pour le Superbowl, la finale du championnat de football américain. Un événement national sportif et économique. Et parmi les millions de téléspectateurs, il y aura notre correspondante à New York, Marie Bourreau.

Les chiffres sont à la mesure de la démesure américaine. Un adulte sur cinq, soit cent dix millions de personnes pourraient regarder ce match. La vedette, ce sera évidemment Tom Brady, le quaterback des Patriots, l'équipe de Boston, qui réunit l'exploit d'être le joueur de football le mieux payé de l'Histoire avec soixante-quinze millions de dollars de revenus estimés en 2018 et d'être le mari de la top brésilienne Gisèle Bundchen. De quoi faire tourner les têtes. Les prix des billets pour assister au match ont d'ailleurs atteint le prix moyen de cinq mille dollars. Mais le Superbowl, c'est aussi cette fameuse mi-temps de trente et une minutes avec les spots publicitaires les plus chers: quatre millions et demi d'euros pour trente secondes de publicité. Les annonceurs jouent gros. 99 % des téléspectateurs restent devant leur écran durant les pubs. Et puis il y a le concert: cette année, c'est Justin Timberlake qui va assurer le show. Il ne touchera pas de cachet mais une prestation réussie lui assure de voir décoller les ventes de son album. Et la compétition se joue aussi dans les cuisines. Quarante-neuf millions de cannettes de bières englouties, plus d'un milliard d'ailes de poulets. Avec tout ça, les lendemains sont forcément un peu moins glorieux. 39 % des téléspectateurs n'iront pas travailler lundi matin. Cela représente tout de même un manque à gagner de trois milliards de dollars pour l'économie américaine !

ZK

Autre événement d'envergure, mais moins sportif et plus culturel, c’est à Venise en Italie.

CP

C'est parti pour le fameux Carnaval de Venise. Et pour marquer le début des festivités, c'est le traditionnel saut de l'ange qui a eu lieu. Attachée à un câble, heureusement, déguisée en ange, une jeune femme a sauté du Campanile, c’est une tour de quatre-vingt mètres de haut dans le centre de Venise. Désormais pour une semaine, le Carnaval s'empare de la ville. Les gens en costumes du XVIIIe siècle avec leurs masques célèbreront l'un des plus anciens carnavals au monde.

ZK

Voilà Céline et puisque nous sommes dimanche c'est donc l'heure de l'expression de la semaine.

CP

Yvan Amar l'a sélectionné pour nous et nous l'explique.

Une opération de diversion. C’est bien la formule qui a été employée par des politiciens, par des journalistes, mais par des experts aussi à propos de la publication du mémo, c’est-à-dire de la note en fait. Du texte qui met en cause le FBI aux Etats Unis. Et la façon dont l’enquête est menée sur l’influence russe pendant la campagne présidentielle qui a porté Donald Trump au pouvoir. Alors le président Donald Trump, il semble se sentir menacé par cette enquête, peut-être qu'il veut reprendre la main, empêcher l'enquête de se rapprocher trop dangereusement de lui. Alors il utilise la publication de cette note, qui aurait dû rester interne, confidentielle et cette note fait diversion. C'est-à-dire que non seulement elle pourrait peut-être permettre de faire tomber des têtes au FBI, mais surtout elle détourne l’attention du public et du monde politique. C’est bien cela la diversion: on transfère l’attention de quelqu’un d’un point à un autre. C'est-à-dire qu'on déplace un problème. Et souvent on utilise ce mot quand on veut faire oublier un problème principal en mettant en avant un problème secondaire, un problème moins important. Donc pendant un moment, on oublie l’essentiel, on se concentre sur quelque chose qui n'est pas primordial. Et au départ, l’expression est militaire. On fait une opération de diversion ou une manœuvre de diversion quand on attire l’attention de l’ennemi sur un point, sur un endroit. Alors il va regrouper ses troupes sur ce point précis, et hop, on en profite pour attaquer ailleurs, là où l'ennemi ne nous attendait pas.

CP

Yvan Amar que l'on retrouve samedi prochain dans le journal en français facile. C'est la fin de cette édition, réalisé par Javier Gonzalez. Et présenté avec Zéphirin Kouadio. Merci à tous les deux. On se retrouve demain Zéphirin!

ZK

A demain Céline.

CP

Vous pouvez réécouter et relire ce journal en française facile, évidement, sur le site savoirs.rfi.fr.

Article publié le 04/02/2018

RFI - Radio France Internationale