Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 02/09/2018 20h00

Transcription

Hugo Lanoë : 22h à Paris à l’écoute de RFI, 20h en temps universel. Bonsoir à toutes et à tous et bienvenue dans votre Journal en français facile que j’ai le plaisir de présenter ce soir avec Sylvie Berruet. Bonsoir Sylvie !

Sylvie Berruet : Bonsoir Hugo, bonsoir à tous !

HL : Au sommaire de cette édition : plusieurs manifestations en Russie contre la réforme des retraites malgré la promesse du président Poutine d’assouplir le projet. Des milliers de Russes ont marché à travers le pays contre le relèvement de l’âge du départ à la retraite. On retrouve notre correspondant à Moscou dans un instant.

SB : Nous irons ensuite en Égypte où les médias et les réseaux sociaux sont sous étroite surveillance du pouvoir. Le président Sissi a une nouvelle fois adopté une loi qui met en danger la liberté d’expression.

HL : Nous parlerons également de cette décision américaine de retirer 300 millions de dollars d’aide au Pakistan avant d’écouter Daniel Cohn Bendit. L’ancien eurodéputé ne prendra pas la place de Nicolas Hulot au ministère français de l’Écologie.

-----

SB : Des milliers de Russes ont donc défilé dans les rues ce dimanche.

HL : Tous mobilisés contre la réforme des retraites qui suscite une protestation sociale d’une ampleur, d’une envergure inhabituelle en Russie. Ces rassemblements ont cependant été moins importants qu’à la fin du mois de juillet. Mais la colère ne faiblit pas malgré les promesses du président Vladimir Poutine, d’assouplir, d’alléger le texte. De son côté, l’opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, condamné en début de semaine à 30 jours de prison, appelle de nouveau à manifester le 9 septembre. À Moscou pour RFI, Étienne Bouche.

Des manifestations se sont tenues dans une vingtaine de villes du pays à l’appel de différentes formations politiques. Deux rassemblements ont eu lieu à Moscou, c’est celui du Parti communiste qui a fédéré le plus de participants. Au total, les autorités ont recensé 7 500 personnes dans la capitale. À Saint-Pétersbourg, Novossibirsk, Ekaterinbourg, les manifestants ont scandé des slogans déjà entendus fin juillet. Le projet d’élever l’âge de départ à la retraite a été le sujet explosif de l’été en Russie. Il faut dire que l’âge de la retraite n’a pas changé depuis près de 90 ans. L’espérance de vie dans le pays reste relativement faible et les Russes craignent que cette réforme ne leur permette pas de profiter de leur retraite. Vladimir Poutine lui-même s’est exprimé à ce sujet cette semaine : il a annoncé un assouplissement de la réforme concernant les femmes qui ne partiraient plus à 63, mais à 60 ans. Le président russe a toutefois réaffirmé la nécessité d’appliquer cette réforme qui a affaibli son indice de confiance habituellement très stable. La deuxième lecture du projet de loi est prévue le 24 septembre. Etienne Bouche, Moscou, RFI.

SB : Autre rassemblement ce dimanche Hugo : à Donetsk, dans l’est de l’Ukraine, des milliers de personnes ont accompagné le cercueil d’Alexandre Zakhartchenko.

HL : Avec des applaudissements, des larmes et des mercis, ces sympathisants pro-russes ont rendu un dernier hommage à ce chef de guerre séparatiste tué vendredi dans une explosion à Donetsk. Un assassinat vécu comme « une provocation » par la Russie.

SB : À Kiev en revanche, l’ambiance était tout autre.

HL : Oui Sylvie, les militants qui se disent contre la politique de la Russie ont décidé de dresser une table devant l’ambassade russe, dans la capitale ukrainienne. Le but : célébrer la mort d’Alexandre Zakhartchenko, considéré comme l’ennemi juré des autorités pro-occidentales.

SB : Direction l’Égypte où une nouvelle loi liberticide a été adoptée. 

HL : Une loi liberticide est une loi qui met en danger les libertés les plus fondamentales. Comme celle d’informer. Et justement, le texte en question promulgué par le président Abdel Fatah Al Sissi concerne les médias appartenant à l’État. Une disposition similaire avait été adoptée il y a deux semaines pour les médias privés. Dans les deux cas... celui qui publie de fausses informations est passible d’une peine de prison et d’une amende. Au Caire les précisions de notre correspondant Alexandre Buccianti.

Depuis le rôle joue par internet dans le soulèvement contre l’ex-président Moubarak en 2011, la toile est en ligne de mire des gouvernements égyptiens successifs, des Frères musulmans au président Sissi. Une série de lois ont été adoptées pour, officiellement, réguler la toile. Les deux dernières lois sont les plus draconiennes. Le site qui publie des informations juges fausses ou portant atteinte a la paix sociale ou aux valeurs de la société est passible d’une peine de prison et d’une lourde amende pouvant atteindre l’équivalent de 8 années de SMIC. Pour des organisations de défense des droits de l’homme, la définition très floue du délit est considérée comme une épée de Damoclès menaçant tous les médias, mais aussi des dizaines de milliers d’internautes. En effet, il suffit d’avoir un compte suivi par plus de 5000 personnes pour être considéré comme un média et tomber sous le coup de la loi. Alexandre Buccianti, Le Caire, RFI.

SB : Mogadiscio, une nouvelle fois ensanglantée par un attentat suicide.

HL : Le dernier bilan fait état d’au moins 6 morts. Une quinzaine de personnes sont blessées. Un kamikaze a fait exploser son véhicule ce dimanche près d’un bâtiment officiel du centre-ville de la capitale somalienne. Une école coranique a également été détruite. L’opération a été immédiatement revendiquée par les islamistes Shebabs liés à l’organisation Al-Qaïda.

SB : En Libye, des centaines de détenus se sont évadés d’une prison située dans la banlieue de Tripoli.

HL : La capitale libyenne est le théâtre depuis une semaine de combats meurtriers. Les faits se sont déroulés ce dimanche soir, des violences ont eu lieu à proximité de l’établissement pénitentiaire ce qui a créé une émeute. Conséquence : quelque 400 prisonniers ont pu prendre la fuite.

SB : Toujours pas de réaction d’Islamabad, après la décision du ministre américain de la Défense de supprimer 300 millions de dollars d’aide destinés au Pakistan.

HL : Décision qui doit cependant être validée par le Congrès américain. Décision qui avait déjà été prise il y a quelques mois, mais elle a été rendue publique ce samedi. Washington reproche à Islamabad de ne pas mener « d’actions décisives » contre le terrorisme. Alors cette annonce est tout sauf une surprise pour Jean Luc Racine, directeur de recherche au CNRS et spécialiste de l’Asie du Sud.

[Transcription manquante]

HL : Le chercheur et spécialiste de l’Asie du Sud joint par Romain Lemaresquier.

SB : Vous écoutez le Journal en français facile il est 22h à Paris. L’actualité en France. C’est une rentrée délicate qui s’annonce pour le président Emmanuel Macron.

HL : Le locataire de l’Élysée va tenter de reprendre la main, de reprendre le contrôle pour régler deux dossiers épineux. Tout d’abord la succession de Nicolas Hulot au poste de ministre de la transition écologique et solidaire avec notamment un remaniement ministériel dont ne connait pas encore l’ampleur, mais qui est attendu pour mardi. Les rumeurs se concentraient sur Daniel Cohn Bendit. Mais après avoir discuté avec le président de la République cet après-midi, l’ancien député européen l’a annoncé il y a quelques heures chez nos confrères de LCI. Il ne succédera pas à Nicolas Hulot.

[Transcription manquante]

HL : Daniel Cohen Bendit indique aussi être prêt à s’engager aux côtés d’Emmanuel Macron pour les élections européennes sans dire s’il sera tête de liste de La République en Marche. On termine avec du football et la fin de la 4e journée de ligue 1, ça joue en ce moment au Stade Louis de II, l’As Monaco reçoit l’Olympique de Marseille. Monaco qui perd 1-0 pour le moment nous sommes à la 49e minute de jeu. C’est la fin de ce journal merci à vous de « l’avoir suivi il est 22h10 à Paris 20h10 en temps universel. Devant sa nouvelle recrue Hatem Ben Arfa, Rennes a dominé Bordeaux.

Article publié le 02/09/2018

RFI - Radio France Internationale