Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 02/08/2018 20h00

Transcription

Adrien Delgrange : Bonsoir à tous ! À l’écoute de RFI. Il est 22h à Paris, 20h en temps universel. Bienvenus à tous dans ce Journal en Français facile en compagnie de Zéphirin Kouadio pour vous le présenter. Bonsoir Zéphyrin.

Zéphirin Kouadio : Bonsoir Adrien bonsoir à tous.

AD : Au sommaire de ce journal international. Au Zimbabwe : les résultats de l’élection présidentielle de lundi devraient être connus d’un moment à l’autre. Pendant ce temps-là, le nombre de tués dans les manifestations d’hier est passé de 3 à 6 morts aujourd’hui. Le groupe Français Sodexo déplore la mort de trois de ses employés, tués en Afghanistan. Des températures élevées en France, jusqu’à 40 degrés, 66 départements sont en vigilance orange canicule.

-----

ZK : Tout d’abord, l’ONU convoque une réunion pour la paix au Yémen.

AD : La date est fixée au le 6 septembre, en Suisse, dans la ville de Genève. Les Nations Unies invitent les différents acteurs de la guerre au Yémen à ce qu’on appelle des pourparlers de paix. Pour l’envoyé spécial des Nations Unies pour le Yémen. Une « solution politique » est « possible » pour mettre un terme au conflit au Yémen.

ZK : Pendant ce temps-là, Adrien, il y a eu des frappes aériennes aujourd’hui au Yémen.

AD : Des raids aériens de la coalition conduite par l’Arabie saoudite ont fait 26 morts et 35 blessés à Hodeïda, un port de l’ouest du Yémen, sur la mer Rouge. Les raids ont visé le port de pêche de la ville, tenue par les rebelles chiites houthis, la coalition a lancé le 12 juin une vaste offensive pour tenter de prendre le contrôle d’Hodeïda, par où transite une très large part de l’aide humanitaire destinée au Yémen.

ZK : 3 hommes ont été tués aujourd’hui en Afghanistan. 3 employés du géant français de la restauration collective - l’entreprise, Sodexo.

AD : Ils ont été enlevés ce matin à Kaboul puis exécutés. Le PDG, de Sodexo Denis Machuel, s’est dit «profondément triste et choqué par cette perte tragique ». Les autorités afghanes qui qualifient les assassins de « terroristes ». Que sait-on exactement à l’heure actuelle ? Yelena Tomic.

Il est très difficile à ce stade de connaître les circonstances exactes de l’enlèvement. Ce que l’on sait c’est que les trois employés, des cuisiniers de Sodexo, le géant français de la restauration, de nationalités malaisiennes, indienne et macédonienne ont quitté leurs bureaux dans l’est de Kaboul à bord d’un véhicule conduit par un chauffeur. Il est 8h30 du matin. Les hommes sont ensuite enlevés à proximité de l’aéroport international. Le chauffeur qui a donné l’alerte est arrêté par la police et fait figure de suspect. Les corps sont retrouvés à bord d’un autre véhicule moins de deux heures après leur disparition, dans les champs de Musahi, à une trentaine de kilomètres au sud de Kaboul, des informations confirmées par la représentation malaisienne à New Delhi. S’agit-il d’un acte terroriste, ou d’un acte crapuleux ? On l’ignore. L’enlèvement et l’assassinat de ces trois expatriés n’a en tout cas pas été revendiqué pour le moment. Seule certitude : la région de Musahi et la route menant à la province du logar, voisine de Kaboul sont réputées dangereuses avec une importante présence des talibans.

AD : Les premiers résultats de l’élection présidentielle au Zimbabwe seront annoncés d’un moment à l’autre, le porte-parole de la commission électorale avait indiqué qu’à 22h - heure d’Harare nous devrions donc en savoir « davantage. Une « élection qui se joue entre le chef de l’État Emmerson Mnangagwa, l’ancien bras droit de Robert Mugabe et Nelson Chamisa, récemment propulsé à la tête du Mouvement pour le changement démocratique (MDC).

ZK : Au Mali, on attend toujours les résultats du premier tour de l’élection présidentielle qui s’est tenu dimanche.

AD : D’après une source au Ministère de l’Aménagement du territoire, la commission de centralisation des résultats en aurait reçu près de 90 %. Les résultats des votes de l’étranger sont un retard. Le ministère de l’Administration territoriale devrait donc rendre les résultats publics demain, vendredi, dernier jour du délai constitutionnel.

ZK : Colère en Turquie après l’annonce hier soir par Washington de sanctions économiques contre 2 hommes proches du président turc.

AD : Des sanctions appliquées par les États-Unis pour dénoncer le maintien en détention en Turquie du pasteur américain Andrew Brunson, il est accusé par Ankara de « terroriste ». Après ces sanctions le pouvoir turc ne compte pas se laisser faire. Alexandre Billette pour RFi nous appelle d’Istanbul.

Les sanctions n’auront peut-être pas d’effet concret pour les deux ministres, qui a priori n’ont pas de propriété aux États-Unis. Mais l’annonce américaine suscite l’unanimité ou presque contre elle en Turquie : les ministres de RTE parlent de mesures inutilement agressives, le président lui avait dénoncé auparavant le ton menaçant, une mentalité « sioniste et évangéliste » de la part de Washington dans cette affaire. Ce matin la presse turque largement acquise au pouvoir parlait d’un scandale américain après l’annonce de ces sanctions, une rupture historique pour le quotidien d’opposition Cumhurriyet. L’opposition qui justement au parlement aussi dénonce les mesures prises par Washington : Le parti kémaliste CHP et le Bon parti de Meral Aksener ont signé avec la coalition au pouvoir une déclaration conjointe de solidarité contre les menaces américaines. Un responsable du Bon parti appelle même à répliquer en annulant le contrat géant de la Turkish Airlines avec Boeing et la saisie de la Trump Tower, un gratte-ciel du centre-ville d’Istanbul.

ZK : Le groupe américain Apple est devenu, aujourd’hui la première entreprise privée à valoir plus de 1 000 milliards de dollars en Bourse.

AD : Le cap a été franchi dans l’après-midi du jeudi 2 août. Apple, l’entreprise américaine connue pour avoir bousculé le monde de l’informatique avec ses ordinateurs, téléphones et tablettes, vaut désormais 1 000 milliards de dollars en Bourse.

ZK : En France les députés sont en vacances depuis hier mercredi, car c’est la fin de la session parlementaire. Ils prennent trois semaines de repos après une année de travail à l’Assemblée, avec plus de 50 lois votées en un an, et surtout après deux semaines de débats houleux autour de l’affaire Benalla. La rentrée parlementaire, aura lieu fin août, Valentine Rault de nombreux sujets attendent déjà les députés.

Le repos sera de courte durée pour les députés. Début septembre, ils seront de retour dans l’hémicycle avec au programme l’examen de trois projets de loi prioritaires pour le gouvernement. Celui qui devrait être examiné en premier est la loi agriculture et alimentation, qui prévoit notamment une meilleure rémunération des agriculteurs et une meilleure qualité des produits. Également prévu, l’examen d’une loi de lutte contre la fraude fiscale. Ensuite, le plan Pauvreté. Il devait être examiné début juillet, mais le gouvernement a décidé de le repousser à la rentrée, invoquant une actualité monopolisée par la coupe du monde de football. Enfin, point d’interrogation concernant la réforme des institutions. La loi devait être examinée en juillet, mais reportée à la rentrée à cause de l’affaire Benalla. L’opposition veut en profiter pour tenter de faire capoter la révision constitutionnelle, contre laquelle elle était vent debout dès le départ. Face à la contestation, le gouvernement n’exclut plus aussi fermement d’abandonner son projet de réforme constitutionnelle, mais espère malgré tout faire faire voter les mesures les plus décisives comme la réduction du nombre de parlementaires et la limitation du cumul des mandats d’ici à la fin de l’année.

ZK : Au Chili, les fabricants de papier-toilette dans le collimateur de la justice.

AD : Les deux principaux producteurs du pays sont accusés par la justice d’entente sur les prix. Du coup ils doivent rembourser leurs clients. Chaque consommateur va recevoir plus de 9 euros de compensation. Les précisions d’Altin Lazaj.

C’est une histoire inédite au Chili qui pourrait devenir une norme. Les Chiliens ou les étrangers résidents permanents toucheront une indemnisation d’un peu moins de dix euros de la part de l’entreprise CMPC Tissue, principal producteur du papier toilette. La justice l’a jugée coupable d’avoir constitué, avec son concurrent SCA Chili, un cartel entre 2000 et 2011. Les deux groupes, qui contrôlent 90 % du marché local, se sont entendus pour fixer les prix pendant plus de 10 ans. À l’issue d’une procédure lancée par des associations de consommateurs qui a duré 3 ans, CMPC Tissue est aujourd’hui contraint d’indemniser tous les Chiliens âgés de plus de 18 ans. Au total 130 millions d’euros de compensation distribués à 12 millions et demi de personnes. Cela représente 78 % des bénéfices engrangés par le groupe pendant les années incriminées.

ZK : L’un des braqueurs les plus recherchés d’Europe,

AD : David Gras, condamné en 2016 notamment pour sa participation à l’attaque à l’explosif du dépôt d’argent d’Orly avec butin plus de 8,2 millions d’euros. Il s’est rendu de lui-même aujourd’hui, après sept ans de cavale.

Article publié le 02/08/2018

RFI - Radio France Internationale